Kevin Mirallas et Uker Pardo sont les premiers footballeurs belges sacrés champions cette saison. Ils défendent tous les deux les filets d'Olympiakos, en Grèce. Pas moins de 45 Belges ont fêté un titre à l'étranger, révèle le Laatste Nieuws. Et il y a pas mal de grands noms dans cette galerie : Jean-Marie Pfaff, Daniel Van Buyten (Bayern Munich), Eric Gerets (PSV), Enzo Scifo (Monaco), Eric Deflandre (Monaco), Stéphane Demol (Porto), etc. Entre autres curiosités, on note qu'Alphonse Six fut le premier à célébrer un titre à l'étranger (Lille, 1914). Raymond Braine fit de même avec le Sparta Prague en 1932. Mais un seul a eu la chance d'être fleuri par Marilyn Monroe en 1957. Si Pfaff raconte un jour qu'il fut félicité par le plus célèbre sexe-symbole du cinéma, ne le croyez pas. Cette année-là, Eddy Wauters (ex-international et éternel président de l'Antwerp) portait les couleurs de Hakoah New York. Champion des Etats-Unis avec un clin d'oeil de Marilyn : il y a des souvenirs qui comptent double, 'poupou pidou'.

Pierre Bilic

Kevin Mirallas et Uker Pardo sont les premiers footballeurs belges sacrés champions cette saison. Ils défendent tous les deux les filets d'Olympiakos, en Grèce. Pas moins de 45 Belges ont fêté un titre à l'étranger, révèle le Laatste Nieuws. Et il y a pas mal de grands noms dans cette galerie : Jean-Marie Pfaff, Daniel Van Buyten (Bayern Munich), Eric Gerets (PSV), Enzo Scifo (Monaco), Eric Deflandre (Monaco), Stéphane Demol (Porto), etc. Entre autres curiosités, on note qu'Alphonse Six fut le premier à célébrer un titre à l'étranger (Lille, 1914). Raymond Braine fit de même avec le Sparta Prague en 1932. Mais un seul a eu la chance d'être fleuri par Marilyn Monroe en 1957. Si Pfaff raconte un jour qu'il fut félicité par le plus célèbre sexe-symbole du cinéma, ne le croyez pas. Cette année-là, Eddy Wauters (ex-international et éternel président de l'Antwerp) portait les couleurs de Hakoah New York. Champion des Etats-Unis avec un clin d'oeil de Marilyn : il y a des souvenirs qui comptent double, 'poupou pidou'.Pierre Bilic