La première étape du 98e Tour de France, samedi, restera à jamais gravée dans la mémoire de Philippe Gilbert. En effet, notre compatriote a franchi la ligne d'arrivée en tête et il s'est emparé, par la même occasion, des trois maillots distinctifs à sa portée. Seul le maillot blanc de meilleur jeune lui était inaccessible. Gilbert a néanmoins dû revenir à la réalité dimanche, à l'occasion du contre-la-montre par équipe à la suite duquel il a dû céder le maillot jaune à Thor Hushovd.

Après avoir vécu un début de première étape plutôt calme, animé seulement par l'échappée du jour (km 1), les choses se sont accélérées en fin de course. Au kilomètre 183, une chute massive dans le peloton retarde Alberto Contador, la plupart des autres favoris en réchappent. Le reste du peloton, une trentaine de coureurs, file vers la ligne d'arrivée. Mais 6 km plus tard une nouvelle chute crée la pagaille à l'avant. Gilbert, bien placé aux avant-postes, ne se fait pas piéger. A quelques centaines de mètres de l'arrivée, Fabian Cancellara attaque, mais il est vite rejoint par notre champion national qui le dépose dans ce Mont des Alouettes pour franchir la ligne d'arrivée en tête. Il devance ainsi de 3 secondes Cadel Evans, auteur d'une belle remontée.

Dimanche, Philippe Gilbert a été contraint de céder son maillot jaune au profit du Norvégien Thor Hushovd dont l'équipe, Team Garmin-Cervélo, a remporté le contre-la-montre par équipe.

Contador mal-aimé, Contador malchanceux
Le favori de cette édition du Tour de France, Alberto Contador, n'a pas eu de chance dès la première étape. Coincé par une chute en fin de parcours, l'Espagnol a dû céder 1 minute 14 secondes à la plupart de ses rivaux, Andy Schleck en tête.

Le lendemain, à l'occasion du contre-la-montre, le leader des Saxo Bank a encore perdu du temps, à la régulière cette fois, sur son grand rival luxembourgeois. Le triple vainqueur de l'épreuve pointe désormais à 1 minute 38 d'Andy Schleck.

L'étape de ce lundi sera courue entre Olonne-sur-Mer et Redon. Elle devrait parfaitement convenir aux routiers-sprinters.

Sportfootmagazine.be

La première étape du 98e Tour de France, samedi, restera à jamais gravée dans la mémoire de Philippe Gilbert. En effet, notre compatriote a franchi la ligne d'arrivée en tête et il s'est emparé, par la même occasion, des trois maillots distinctifs à sa portée. Seul le maillot blanc de meilleur jeune lui était inaccessible. Gilbert a néanmoins dû revenir à la réalité dimanche, à l'occasion du contre-la-montre par équipe à la suite duquel il a dû céder le maillot jaune à Thor Hushovd. Après avoir vécu un début de première étape plutôt calme, animé seulement par l'échappée du jour (km 1), les choses se sont accélérées en fin de course. Au kilomètre 183, une chute massive dans le peloton retarde Alberto Contador, la plupart des autres favoris en réchappent. Le reste du peloton, une trentaine de coureurs, file vers la ligne d'arrivée. Mais 6 km plus tard une nouvelle chute crée la pagaille à l'avant. Gilbert, bien placé aux avant-postes, ne se fait pas piéger. A quelques centaines de mètres de l'arrivée, Fabian Cancellara attaque, mais il est vite rejoint par notre champion national qui le dépose dans ce Mont des Alouettes pour franchir la ligne d'arrivée en tête. Il devance ainsi de 3 secondes Cadel Evans, auteur d'une belle remontée. Dimanche, Philippe Gilbert a été contraint de céder son maillot jaune au profit du Norvégien Thor Hushovd dont l'équipe, Team Garmin-Cervélo, a remporté le contre-la-montre par équipe. Contador mal-aimé, Contador malchanceux Le favori de cette édition du Tour de France, Alberto Contador, n'a pas eu de chance dès la première étape. Coincé par une chute en fin de parcours, l'Espagnol a dû céder 1 minute 14 secondes à la plupart de ses rivaux, Andy Schleck en tête. Le lendemain, à l'occasion du contre-la-montre, le leader des Saxo Bank a encore perdu du temps, à la régulière cette fois, sur son grand rival luxembourgeois. Le triple vainqueur de l'épreuve pointe désormais à 1 minute 38 d'Andy Schleck. L'étape de ce lundi sera courue entre Olonne-sur-Mer et Redon. Elle devrait parfaitement convenir aux routiers-sprinters. Sportfootmagazine.be