A son arrivée, Eleven a d'abord suscité les regards curieux. Par la suite, le média a multiplié les coups de projecteurs en acquérant un catalogue de droits aussi long qu'une autoroute : Série A, Ligue 1, Liga, NBA, etc. Encore faut-il être capable de mettre en valeur ces produits et c'est à ce chantier que la seconde année d'existence va être consacrée. Une équipe éditoriale de six personnes, trois du côté flamand et trois du côté francophone, a été créée. Patrick Stein, Gil Lejeune, Lancelot Meulewaeter, trois journalistes collaborant avec d'autres médias (RTBF, VOO ou encore Proximus), sont chargés de donner un profil spécifique à des chaînes qui contiennent encore des produits peu adaptés au public (magazines NBA en anglais, etc.).

" Nous allons de plus en plus créer nos propres productions ", explique Jan Mosselmans, rédacteur en chef. " Chaque vendredi, nous proposerons un magazine sur les affiches foot du week-end, avec un regard sur les Belges. Même chose le lundi, avec un rendez-vous résumant les grandes tendances de la journée écoulée. A terme, on veut aussi lancer un magazine multisports (NFL, NBA, etc.). Que ce soit dans les commentaires ou les reportages, le but est de développer une approche réellement journalistique, en lien avec la qualité de l'image. "

Parmi les journalistes employés (Mathieu Istace, Quentin Volvert, Olivier Vincent,...), certains auront la chance de commenter des matches sur place et non plus en cabines. " L'année dernière, nous étions présents lors des Clasicos et de la finale de la Coupe d'Angleterre. Nous allons augmenter les déplacements, en tenant compte de l'ancrage belge lors des affiches. " Pour le reste, on l'a déjà écrit, Eleven lorgne les droits du foot belge. Mais pas seulement.

" De nouvelles acquisitions sont prévues d'ici le mois de septembre. Nous avons diffusé la Vuelta a Burgos et le cyclisme est une discipline qui prend de plus en plus d'importance. "

Par Simon Barzyczak

A son arrivée, Eleven a d'abord suscité les regards curieux. Par la suite, le média a multiplié les coups de projecteurs en acquérant un catalogue de droits aussi long qu'une autoroute : Série A, Ligue 1, Liga, NBA, etc. Encore faut-il être capable de mettre en valeur ces produits et c'est à ce chantier que la seconde année d'existence va être consacrée. Une équipe éditoriale de six personnes, trois du côté flamand et trois du côté francophone, a été créée. Patrick Stein, Gil Lejeune, Lancelot Meulewaeter, trois journalistes collaborant avec d'autres médias (RTBF, VOO ou encore Proximus), sont chargés de donner un profil spécifique à des chaînes qui contiennent encore des produits peu adaptés au public (magazines NBA en anglais, etc.). " Nous allons de plus en plus créer nos propres productions ", explique Jan Mosselmans, rédacteur en chef. " Chaque vendredi, nous proposerons un magazine sur les affiches foot du week-end, avec un regard sur les Belges. Même chose le lundi, avec un rendez-vous résumant les grandes tendances de la journée écoulée. A terme, on veut aussi lancer un magazine multisports (NFL, NBA, etc.). Que ce soit dans les commentaires ou les reportages, le but est de développer une approche réellement journalistique, en lien avec la qualité de l'image. " Parmi les journalistes employés (Mathieu Istace, Quentin Volvert, Olivier Vincent,...), certains auront la chance de commenter des matches sur place et non plus en cabines. " L'année dernière, nous étions présents lors des Clasicos et de la finale de la Coupe d'Angleterre. Nous allons augmenter les déplacements, en tenant compte de l'ancrage belge lors des affiches. " Pour le reste, on l'a déjà écrit, Eleven lorgne les droits du foot belge. Mais pas seulement. " De nouvelles acquisitions sont prévues d'ici le mois de septembre. Nous avons diffusé la Vuelta a Burgos et le cyclisme est une discipline qui prend de plus en plus d'importance. " Par Simon Barzyczak