Le Conseil d'administration de la Ligue Nationale qui défend les intérêts de tous les clubs de D2 a composé la semaine dernière un groupe de travail de six personnes chargées d'établir le meilleur scénario pour la série. Il comprend trois représentants de clubs ayant évolué au moins une saison en D1 au cours des quinze dernières années, et trois membres de clubs disputant traditionnellement le championnat de D2, mais qui ne sont jamais montés à l'étage supérieur. "Ils entameront les négocations avec la Pro League dans le courant du moins de septembre", précise Craybex. La date où le projet définitif doit être bouclé a été fixée. C'est (théoriquement) le 15 mars. "Ce qui permettra de le rentrer dans les temps à la Commission nationale d'études pour approbation", argumente Craybex. "Il serait dans ce cas déjà mis en place la saison prochaine..." La Pro League a cependant déjà fait connaître sa position sur certains points. "Il n'est par exemple pas question pour elle d'apporter un quelconque soutien financier à des clubs n'entrant pas en ligne de compte pour une éventuelle promotion en D1", rapporte Craybex. "En clair ceux qui ne demanderont pas ou n'obtiendrtont pas la licence. Ces négociations seront de toute façon très difficiles. Mais on les aborde quand même avec confiance...", conclut Guy Craybex. (Belga)

Le Conseil d'administration de la Ligue Nationale qui défend les intérêts de tous les clubs de D2 a composé la semaine dernière un groupe de travail de six personnes chargées d'établir le meilleur scénario pour la série. Il comprend trois représentants de clubs ayant évolué au moins une saison en D1 au cours des quinze dernières années, et trois membres de clubs disputant traditionnellement le championnat de D2, mais qui ne sont jamais montés à l'étage supérieur. "Ils entameront les négocations avec la Pro League dans le courant du moins de septembre", précise Craybex. La date où le projet définitif doit être bouclé a été fixée. C'est (théoriquement) le 15 mars. "Ce qui permettra de le rentrer dans les temps à la Commission nationale d'études pour approbation", argumente Craybex. "Il serait dans ce cas déjà mis en place la saison prochaine..." La Pro League a cependant déjà fait connaître sa position sur certains points. "Il n'est par exemple pas question pour elle d'apporter un quelconque soutien financier à des clubs n'entrant pas en ligne de compte pour une éventuelle promotion en D1", rapporte Craybex. "En clair ceux qui ne demanderont pas ou n'obtiendrtont pas la licence. Ces négociations seront de toute façon très difficiles. Mais on les aborde quand même avec confiance...", conclut Guy Craybex. (Belga)