19 novembre 2011, le Borussia Mönchengladbach pulvérise le Werder Brême (5-0) dans son antre du Borussia Park. Les 54.000 spectateurs n'ont d'yeux que pour un homme, le numéro 11, auteur d'un triplé qui propulse Die Fohlen à la troisième place de la Bundesliga. Nuque longue à la Tony Vairelles portée fièrement, Marco Reus (22 ans) n'a pas un look de star et pourtant à Gladbach, c'est une idole.


Il faut dire que ses stats parlent pour lui. En 14 matches de championnat, l'avant a déjà claqué 10 goals et offert trois passes décisives à ses partenaires. Coéquipier de Filip Daems et de Dante, l'ex-Standardman, depuis plus de deux ans, il est chaque saison sacré meilleur buteur du club.

Cependant, le joueur ne se prend pas la tête. Pas question pour lui de se mettre la pression. La preuve, en novembre dernier lors du derby contre Cologne, avec son compère de l'attaque Mike Hanke, ils ont déterminé qui tirerait un coup franc bien placé en le jouant à... pierre-papier-ciseaux. Pour la petite histoire, la pierre de Reus a brisé les ciseaux de Hanke !

Retrouvez l'intégralité du profil de Marco Reus dans votre Sport/Foot Magazine de cette semaine.

Jules Monnier, Sport/Foot Magazine

19 novembre 2011, le Borussia Mönchengladbach pulvérise le Werder Brême (5-0) dans son antre du Borussia Park. Les 54.000 spectateurs n'ont d'yeux que pour un homme, le numéro 11, auteur d'un triplé qui propulse Die Fohlen à la troisième place de la Bundesliga. Nuque longue à la Tony Vairelles portée fièrement, Marco Reus (22 ans) n'a pas un look de star et pourtant à Gladbach, c'est une idole. Il faut dire que ses stats parlent pour lui. En 14 matches de championnat, l'avant a déjà claqué 10 goals et offert trois passes décisives à ses partenaires. Coéquipier de Filip Daems et de Dante, l'ex-Standardman, depuis plus de deux ans, il est chaque saison sacré meilleur buteur du club. Cependant, le joueur ne se prend pas la tête. Pas question pour lui de se mettre la pression. La preuve, en novembre dernier lors du derby contre Cologne, avec son compère de l'attaque Mike Hanke, ils ont déterminé qui tirerait un coup franc bien placé en le jouant à... pierre-papier-ciseaux. Pour la petite histoire, la pierre de Reus a brisé les ciseaux de Hanke ! Retrouvez l'intégralité du profil de Marco Reus dans votre Sport/Foot Magazine de cette semaine.Jules Monnier, Sport/Foot Magazine