Le Comité d'administration de la Pro League, composé des seize clubs de première division, existera toujours et s'occupera des dossiers pour lesquels le budget est supérieur à 50.000 euros (droits télés et commerciaux).

Le nouveau plan, basé essentiellement sur ce que le Club de Bruges avait mis sur la table, prévoit la création d'un comité de management doté de pouvoirs et compétences propres (sportives, financières et administratives). La Pro League souhaite ainsi se donner plus de pouvoir, générer plus de revenus pour les clubs et aussi améliorer l'image du championnat de Belgique de football.

La "nouvelle" Pro League verra le jour au plus tard pour le début de la saison 2012-2013.

Le président (actuellement Ivan de Witte) sera remplacé par un président-directeur général indépendant qui chapeautera à la fois le Conseil d'administration (qui se réunira désormais 4 fois par an et plus tous les mois) et le Comité de management indépendant.

Ce nouveau plan, qui doit encore être défini dans le détail, prévoit aussi une continuité pour les clubs, en cas de relégation en deuxième division notamment.

Les seize clubs de la Pro League ont tous voté (système de vote anonyme) en faveur de ce plan.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le Comité d'administration de la Pro League, composé des seize clubs de première division, existera toujours et s'occupera des dossiers pour lesquels le budget est supérieur à 50.000 euros (droits télés et commerciaux). Le nouveau plan, basé essentiellement sur ce que le Club de Bruges avait mis sur la table, prévoit la création d'un comité de management doté de pouvoirs et compétences propres (sportives, financières et administratives). La Pro League souhaite ainsi se donner plus de pouvoir, générer plus de revenus pour les clubs et aussi améliorer l'image du championnat de Belgique de football. La "nouvelle" Pro League verra le jour au plus tard pour le début de la saison 2012-2013. Le président (actuellement Ivan de Witte) sera remplacé par un président-directeur général indépendant qui chapeautera à la fois le Conseil d'administration (qui se réunira désormais 4 fois par an et plus tous les mois) et le Comité de management indépendant. Ce nouveau plan, qui doit encore être défini dans le détail, prévoit aussi une continuité pour les clubs, en cas de relégation en deuxième division notamment. Les seize clubs de la Pro League ont tous voté (système de vote anonyme) en faveur de ce plan. Sportfootmagazine.be, avec Belga