L'Ajax pourrait décrocher le titre de champion s'il ramène un point de son déplacement à Almelo. Afin de ne pas punir tous les supporters du club de la capitale néerlandaise pour les actes d'un petit groupe d'hooligans, la Ville, la police, le ministère public et l'Ajax ont décidé de ne pas priver les supporters de la célébration d'un éventuel titre dans les rues d'Amsterdam. Il ressort des premiers éléments de l'enquête de police que les fumigènes qui ont atterri sur le terrain ont été lancés par un groupe de supporters se trouvant dans une partie bien précise de l'enceinte sportive. Si des irrégularités devaient survenir dimanche à Almelo ou à Amsterdam, l'accès au stade pour le dernier match de championnat entre l'Ajax et NEC du 3 mai sera également refusé à ce groupe de 400, a prévenu la Ville. Les dégâts causés au stade De Kuip sont évalués à 60.000 euros. Une somme qui sera prise en charge par l'Ajax, comme le prévoit le règlement. (Belga)

L'Ajax pourrait décrocher le titre de champion s'il ramène un point de son déplacement à Almelo. Afin de ne pas punir tous les supporters du club de la capitale néerlandaise pour les actes d'un petit groupe d'hooligans, la Ville, la police, le ministère public et l'Ajax ont décidé de ne pas priver les supporters de la célébration d'un éventuel titre dans les rues d'Amsterdam. Il ressort des premiers éléments de l'enquête de police que les fumigènes qui ont atterri sur le terrain ont été lancés par un groupe de supporters se trouvant dans une partie bien précise de l'enceinte sportive. Si des irrégularités devaient survenir dimanche à Almelo ou à Amsterdam, l'accès au stade pour le dernier match de championnat entre l'Ajax et NEC du 3 mai sera également refusé à ce groupe de 400, a prévenu la Ville. Les dégâts causés au stade De Kuip sont évalués à 60.000 euros. Une somme qui sera prise en charge par l'Ajax, comme le prévoit le règlement. (Belga)