Première victoire (3-0) pour Eric Gerets à la tête du Maroc mercredi dans le match amical qui l'opposait au Niger. Les Lions de l'Atlas ont largement dominé une faible équipe nigérienne mais ont quand même dû attendre la fin de match pour se mettre à l'abri. Mbark Boussoufa a ouvert le score à la 15e minute sur une passe d'Adel Taarabt (Queens Park Rangers). L'Anderlechtois doublait le score à la 82e sur penalty avant qu'Amine Bakkali ne fixe définitivement le score dans les arrêts de jeu.

Mais ce qu'on retiendra plus particulièrement côté belge, c'est l'entrée au jeu en deuxième mi-temps de Mehdi Carcela. Des débuts réussis puisque le Liégeois est parvenu à forcer un penalty, transformé par Boussoufa.

C'est sans doute la fin d'une longue saga. A moins que le Standardman ne change une nouvelle fois d'avis avant d'avoir porté le maillot du Maroc dans un match officiel.

A la presse marocaine, il a expliqué qu'il était heureux d'avoir choisi les Lions de l'Atlas plutôt que les Diables Rouges. Il a aussi signalé que sa décision avait pris du temps parce qu'il avait fallu "gérer la pression en Belgique" et "convaincre son entourage professionnel". Un discours qui confirme ce que l'on pense depuis plusieurs mois et ce que pense aussi la fédération marocaine : le Standard a probablement tout fait pour que Carcela choisisse l'équipe belge plutôt que la sélection marocaine.

Pierre Danvoye et Jules Monnier (stg)

Première victoire (3-0) pour Eric Gerets à la tête du Maroc mercredi dans le match amical qui l'opposait au Niger. Les Lions de l'Atlas ont largement dominé une faible équipe nigérienne mais ont quand même dû attendre la fin de match pour se mettre à l'abri. Mbark Boussoufa a ouvert le score à la 15e minute sur une passe d'Adel Taarabt (Queens Park Rangers). L'Anderlechtois doublait le score à la 82e sur penalty avant qu'Amine Bakkali ne fixe définitivement le score dans les arrêts de jeu. Mais ce qu'on retiendra plus particulièrement côté belge, c'est l'entrée au jeu en deuxième mi-temps de Mehdi Carcela. Des débuts réussis puisque le Liégeois est parvenu à forcer un penalty, transformé par Boussoufa. C'est sans doute la fin d'une longue saga. A moins que le Standardman ne change une nouvelle fois d'avis avant d'avoir porté le maillot du Maroc dans un match officiel. A la presse marocaine, il a expliqué qu'il était heureux d'avoir choisi les Lions de l'Atlas plutôt que les Diables Rouges. Il a aussi signalé que sa décision avait pris du temps parce qu'il avait fallu "gérer la pression en Belgique" et "convaincre son entourage professionnel". Un discours qui confirme ce que l'on pense depuis plusieurs mois et ce que pense aussi la fédération marocaine : le Standard a probablement tout fait pour que Carcela choisisse l'équipe belge plutôt que la sélection marocaine. Pierre Danvoye et Jules Monnier (stg)