La première journée du championnat d'Espagne de division 1 de football (Liga) prévue samedi et dimanche est reportée en raison d'une grève des joueurs, ont annoncé ce vendredi le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Jose Luis Astiazaran, et le syndicat des joueurs espagnols (AFE), en conférence de presse.

"Nous avons mis sur la table aujourd'hui nos positions qui sont très éloignées et nous nous concentrons maintenant sur le fait de pouvoir sauver la deuxième journée de championnat", a déclaré Jose Luis Astiazaran.

"Il est clair que la première journée ne va pas se jouer. Nous en sommes toujours au même point. Il faut maintenant voir comment nous sortirons de cette situation", a de son côté affirmé Luis Gil, représentant de l'Association des footballeurs espagnols (AFE).

Les deux parties, qui se rencontreront à nouveau samedi et lundi pour tenter de parvenir à un accord, ne sont pour l'instant pas convenues d'une date pour "rattraper" cette première journée.

La première journée de Deuxième division, prévue ce vendredi, est également reportée.

50 millions d'arriérés de salaire

Le conflit qui oppose la LFP et le syndicat des joueurs, mécontents des nombreux salaires impayés dans plusieurs clubs espagnols de Divisions 1 et 2, n'a donc pas été résolu lors de la réunion d'aujourd'hui.

Les joueurs continuent de réclamer un versement immédiat de leurs salaires impayés. Quelque 200 joueurs seraient concernés, pour un montant d'environ 50 millions d'euros, selon un porte-parole de l'AFE.

La Ligue de football, dont l'objectif est maintenant de sauver la deuxième journée de championnat, programmée les samedi 26 et dimanche 27 août, campe sur ses positions, affirmant "être déjà allée au maximum de ses capacités économiques".

La LFP avait décidé le 3 août d'instituer jusqu'en 2015 un fonds pour garantir les dettes des clubs en cessation de paiement, jusqu'à une limite de 10 millions d'euros par saison, montant que les joueurs jugent insuffisant.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La première journée du championnat d'Espagne de division 1 de football (Liga) prévue samedi et dimanche est reportée en raison d'une grève des joueurs, ont annoncé ce vendredi le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Jose Luis Astiazaran, et le syndicat des joueurs espagnols (AFE), en conférence de presse. "Nous avons mis sur la table aujourd'hui nos positions qui sont très éloignées et nous nous concentrons maintenant sur le fait de pouvoir sauver la deuxième journée de championnat", a déclaré Jose Luis Astiazaran. "Il est clair que la première journée ne va pas se jouer. Nous en sommes toujours au même point. Il faut maintenant voir comment nous sortirons de cette situation", a de son côté affirmé Luis Gil, représentant de l'Association des footballeurs espagnols (AFE). Les deux parties, qui se rencontreront à nouveau samedi et lundi pour tenter de parvenir à un accord, ne sont pour l'instant pas convenues d'une date pour "rattraper" cette première journée. La première journée de Deuxième division, prévue ce vendredi, est également reportée. 50 millions d'arriérés de salaire Le conflit qui oppose la LFP et le syndicat des joueurs, mécontents des nombreux salaires impayés dans plusieurs clubs espagnols de Divisions 1 et 2, n'a donc pas été résolu lors de la réunion d'aujourd'hui. Les joueurs continuent de réclamer un versement immédiat de leurs salaires impayés. Quelque 200 joueurs seraient concernés, pour un montant d'environ 50 millions d'euros, selon un porte-parole de l'AFE. La Ligue de football, dont l'objectif est maintenant de sauver la deuxième journée de championnat, programmée les samedi 26 et dimanche 27 août, campe sur ses positions, affirmant "être déjà allée au maximum de ses capacités économiques". La LFP avait décidé le 3 août d'instituer jusqu'en 2015 un fonds pour garantir les dettes des clubs en cessation de paiement, jusqu'à une limite de 10 millions d'euros par saison, montant que les joueurs jugent insuffisant. Sportfootmagazine.be, avec Belga