Tout se jouera donc lors de la dernière journée de championnat, comme l'an dernier et comme la saison précédente: 90 minutes pour une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Entre Arsenal et Tottenham, les deux ennemis du nord de Londres, il n'y aura qu'un élu.

Mardi soir, Arsenal a repris un point d'avance sur les Spurs avec cette superbe victoire sur Wigan, officiellement relégué après cette défaite. Dans une ambiance incroyable, vu l'enjeu de la rencontre pour les deux équipes, les Gunners ont attaqué le match à toute vitesse, imprimant rythme et intensité. Podolski a validé cette domination en ouvrant le score (1-0, 11e) sur un corner de Cazorla et Arsenal est devenu le seul club de Premier League avec quatre joueurs à 10 buts ou plus en championnat cette saison (Giroud, Walcott, Cazorla et Podolski).

Si Gibbs a été tout près de reprendre un centre-tir de Sagna (18e), Arsenal s'est ensuite endormi et a relâché sa pression, permettant à Wigan de revenir dans le match juste avant la mi-temps grâce à un superbe coup franc de Maloney (1-1, 45e).

A la pause, le score n'arrangeait personne et la tension est montée d'un cran supplémentaire au retour des vestiaires avec deux équipes jouant tout pour l'attaque. Koné a d'abord buté sur Szczesny pour Wigan (48e) puis Robles a sauvé son équipe par deux fois devant Cazorla (51e) et encore devant Walcott (61e). Mais la deuxième occasion de l'attaquant anglais a été la bonne, sur un centre de Cazorla (2-1, 63e).

Wigan a accusé le coup physiquement, trois jours seulement après son héroïque victoire en Coupe d'Angleterre contre Manchester City (1-0). Et Arsenal en a profité avec un doublé pour Podolski (3-1, 68e) puis un quatrième but d'Aaron Ramsey (4-1, 70e), tous deux servis par Cazorla. Ces trois buts des Londoniens en l'espace de 7 minutes ont mis un terme au suspense et envoyé Wigan en deuxième division.

Tout se jouera donc lors de la dernière journée de championnat, comme l'an dernier et comme la saison précédente: 90 minutes pour une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Entre Arsenal et Tottenham, les deux ennemis du nord de Londres, il n'y aura qu'un élu. Mardi soir, Arsenal a repris un point d'avance sur les Spurs avec cette superbe victoire sur Wigan, officiellement relégué après cette défaite. Dans une ambiance incroyable, vu l'enjeu de la rencontre pour les deux équipes, les Gunners ont attaqué le match à toute vitesse, imprimant rythme et intensité. Podolski a validé cette domination en ouvrant le score (1-0, 11e) sur un corner de Cazorla et Arsenal est devenu le seul club de Premier League avec quatre joueurs à 10 buts ou plus en championnat cette saison (Giroud, Walcott, Cazorla et Podolski). Si Gibbs a été tout près de reprendre un centre-tir de Sagna (18e), Arsenal s'est ensuite endormi et a relâché sa pression, permettant à Wigan de revenir dans le match juste avant la mi-temps grâce à un superbe coup franc de Maloney (1-1, 45e). A la pause, le score n'arrangeait personne et la tension est montée d'un cran supplémentaire au retour des vestiaires avec deux équipes jouant tout pour l'attaque. Koné a d'abord buté sur Szczesny pour Wigan (48e) puis Robles a sauvé son équipe par deux fois devant Cazorla (51e) et encore devant Walcott (61e). Mais la deuxième occasion de l'attaquant anglais a été la bonne, sur un centre de Cazorla (2-1, 63e). Wigan a accusé le coup physiquement, trois jours seulement après son héroïque victoire en Coupe d'Angleterre contre Manchester City (1-0). Et Arsenal en a profité avec un doublé pour Podolski (3-1, 68e) puis un quatrième but d'Aaron Ramsey (4-1, 70e), tous deux servis par Cazorla. Ces trois buts des Londoniens en l'espace de 7 minutes ont mis un terme au suspense et envoyé Wigan en deuxième division.