Les clubs en sont au milieu de leur préparation et ne carburent logiquement pas encore à plein régime. C'est surtout Anderlecht qui inquiète : avec une demi-équipe sur la touche, le Sporting a été battu par le champion de Roumanie, Otelul Galati. A Genk, Frankie s'inquiète surtout de velléités de départ de plusieurs de ses pions majeurs. Le Standard se rode au contact de clubs de divisions inférieures, comme Namur et Tirlemont. Mais, au fond, faut-il s'inquiéter ?

Les Rouches, précisément, ont démontré qu'avec la formule actuelle, on pouvait parfaitement être à la peine durant une bonne partie de la saison, tout en terminant comme vice-champion et vainqueur de la Coupe. En fait, la véritable échéance, pour nos clubs, ce n'est pas le début du championnat mais les tours préliminaires des différentes compétitions européennes.

Question timing, cela revient à peu près au même, mais Vercauteren ne veut pas entendre parler de transfert entre le 15 juillet, date du tirage au sort, et le 27 août, date à laquelle le champion jouera sa qualification pour les poules de la Ligue des Champions. Cela vaut aussi pour le Standard, s'il arrive jusque-là.

Après tout, que les Rouches soient battus à Mons ou qu'Anderlecht perde à Louvain pour l'ouverture du championnat, peu importe : hormis le prestige qui en prendrait un coup, cela ne devrait pas les empêcher de se qualifier pour les PO1.

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Les clubs en sont au milieu de leur préparation et ne carburent logiquement pas encore à plein régime. C'est surtout Anderlecht qui inquiète : avec une demi-équipe sur la touche, le Sporting a été battu par le champion de Roumanie, Otelul Galati. A Genk, Frankie s'inquiète surtout de velléités de départ de plusieurs de ses pions majeurs. Le Standard se rode au contact de clubs de divisions inférieures, comme Namur et Tirlemont. Mais, au fond, faut-il s'inquiéter ? Les Rouches, précisément, ont démontré qu'avec la formule actuelle, on pouvait parfaitement être à la peine durant une bonne partie de la saison, tout en terminant comme vice-champion et vainqueur de la Coupe. En fait, la véritable échéance, pour nos clubs, ce n'est pas le début du championnat mais les tours préliminaires des différentes compétitions européennes. Question timing, cela revient à peu près au même, mais Vercauteren ne veut pas entendre parler de transfert entre le 15 juillet, date du tirage au sort, et le 27 août, date à laquelle le champion jouera sa qualification pour les poules de la Ligue des Champions. Cela vaut aussi pour le Standard, s'il arrive jusque-là. Après tout, que les Rouches soient battus à Mons ou qu'Anderlecht perde à Louvain pour l'ouverture du championnat, peu importe : hormis le prestige qui en prendrait un coup, cela ne devrait pas les empêcher de se qualifier pour les PO1. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine