"Son usage du dopage est évident. Je n'ai plus de doute" a précisé le Français, aujourd'hui âgé de 68 ans, à propos de Lance Armstrong après avoir consulté le dossier à charge de l'USADA, l'agence américaine antidopage. Armstrong, qui s'est vu retirer ses sept victoires dans la Grande Boucle par l'UCI, reste malgré tout un champion pour Leblanc. "C'est ce que Laurent Jalabert et Eddy Merckx ont aussi déclaré. Il est le plus grand champion de sa génération: un coureur dominateur qui a su créer une équipe dominatrice ce qui l'a rendu encore meilleur." Leblanc a quitté sa fonction de directeur du Tour de France en 2006, cédant le flambeau à Christian Prudhomme. Celui-ci a déjà exprimé la même opinion que Leblanc: il est préférable de laisser vide le palmarès du Tour durant les années Armstrong. L'UCI prendra une décision à ce sujet vendredi. (GERO BRELOER)