En 1995, lors d'un match contre Crystal Palace, le Français, qui venait d'être exclu par l'arbitre, avait assené un spectaculaire coup de pied à un supporteur qui l'avait insulté.

Le joueur avait écopé de neuf mois de suspension pour ce geste et à 120 heures de travaux d'intérêt général.

Alors qu'on l'interrogeait sur le moment le plus marquant de sa carrière dans l'émission Football Focus, Cantona a répondu: "Quand j'ai fait ce coup de pied façon kung-fu contre un hooligan, parce que ce genre d'individu n'a rien à faire dans un stade".

L'actuel directeur sportif du New York Cosmos a reconnu que le geste était une erreur mais qu'il l'avait fait pour "faire plaisir aux supporteurs"

"Je crois que certains rêvent de frapper ce genre d'individu. Alors que je l'ai fait pour eux. Ils étaient contents. C'était une forme d'exutoire pour eux", a expliqué le Français.

Avec Belga

En 1995, lors d'un match contre Crystal Palace, le Français, qui venait d'être exclu par l'arbitre, avait assené un spectaculaire coup de pied à un supporteur qui l'avait insulté. Le joueur avait écopé de neuf mois de suspension pour ce geste et à 120 heures de travaux d'intérêt général. Alors qu'on l'interrogeait sur le moment le plus marquant de sa carrière dans l'émission Football Focus, Cantona a répondu: "Quand j'ai fait ce coup de pied façon kung-fu contre un hooligan, parce que ce genre d'individu n'a rien à faire dans un stade". L'actuel directeur sportif du New York Cosmos a reconnu que le geste était une erreur mais qu'il l'avait fait pour "faire plaisir aux supporteurs" "Je crois que certains rêvent de frapper ce genre d'individu. Alors que je l'ai fait pour eux. Ils étaient contents. C'était une forme d'exutoire pour eux", a expliqué le Français. Avec Belga