Par Jacques Sys

La semaine passée, il a été demandé à Michel Platini dans le tirage du sort de la Ligue des Champions et de la Ligue européenne à Monaco, s'il ne fallait pas supprimer les achats et les ventes après le début de la compétition. Jusqu'ici le président de la fédération européenne de football a toujours délégué cette tâche à la FIFA, la fédération internationale de football, mais il semble qu'il se prépare à y réfléchir. Il a d'ores et déjà inscrit ce point sur l'agenda de la prochaine réunion avec les coaches européens.

Depuis le début de la compétition, il y a eu plus de 40 transferts in et plus de 70 transferts out ce qui revient à plus de 100 transactions. Et il y a toujours un nombre de clubs dont le noyau est beaucoup trop grand. Comme chaque année, leurs devoirs sont mal faits. Et certains transferts laissent perplexe, tels que la venue du Polonais Sabota au Club de Bruges attiré grâce à son jeu impressionnant contre le Club. On y voit pas de stratégie claire. Mais cela vaut pour plusieurs clubs : Ostende qui attire rapidement trois joueurs grâce à Marc Coucke. En effet, ce dernier ne constate que maintenant qu'il ne possède pas les qualités requises pour jouer en première classe. Mons qui instaure des changements, Waasland Beveren qui ramène le nombre de transferts à un nombre record de 21, le club ne manque qu'un joueur pour composer deux équipes, sauf si bien entendu Glen De Boeck devait participer.


On se pose la question sur la contribution de tous ces nouveaux joueurs. Il faut les insérer dans le jeu, un éternel recommencement pour les entraîneurs d'aujourd'hui. Et bien sûr, c'est la qualité qui détermine la rapidité de l'adaptation. Dans ce domaine, il semble qu'Anderlecht ait fait une affaire en or en engageant le Serbe Aleksandar Mitrovic. Son intervention dimanche à Waregem a été une véritable lueur d'espoir pour le champion. Et le Standard peut nourrir de grands espoirs suite au retour de Mehdi Carcela, âgé d'à peine 24 ans. Standard étonne par ses dix-huit sur dix-huit, même si le programme n'était pas trop dur et que la conjoncture favorable peut se poursuivre avec un déplacement à Ostende, un match à domicile contre Lokeren suivi d'un autre au Cercle de Bruges. Il faut donc que Standard se renforce avec Carcela et William Vainqueur, le joueur qui était blessé jusqu'à maintenant.


Plus personne à Liège ne pense encore à la rébellion de l'été passé et à la diabolisation du président Roland Duchâtelet. Dans ce football, les résultats comptent plus que tout...


Par Jacques SysLa semaine passée, il a été demandé à Michel Platini dans le tirage du sort de la Ligue des Champions et de la Ligue européenne à Monaco, s'il ne fallait pas supprimer les achats et les ventes après le début de la compétition. Jusqu'ici le président de la fédération européenne de football a toujours délégué cette tâche à la FIFA, la fédération internationale de football, mais il semble qu'il se prépare à y réfléchir. Il a d'ores et déjà inscrit ce point sur l'agenda de la prochaine réunion avec les coaches européens. Depuis le début de la compétition, il y a eu plus de 40 transferts in et plus de 70 transferts out ce qui revient à plus de 100 transactions. Et il y a toujours un nombre de clubs dont le noyau est beaucoup trop grand. Comme chaque année, leurs devoirs sont mal faits. Et certains transferts laissent perplexe, tels que la venue du Polonais Sabota au Club de Bruges attiré grâce à son jeu impressionnant contre le Club. On y voit pas de stratégie claire. Mais cela vaut pour plusieurs clubs : Ostende qui attire rapidement trois joueurs grâce à Marc Coucke. En effet, ce dernier ne constate que maintenant qu'il ne possède pas les qualités requises pour jouer en première classe. Mons qui instaure des changements, Waasland Beveren qui ramène le nombre de transferts à un nombre record de 21, le club ne manque qu'un joueur pour composer deux équipes, sauf si bien entendu Glen De Boeck devait participer. On se pose la question sur la contribution de tous ces nouveaux joueurs. Il faut les insérer dans le jeu, un éternel recommencement pour les entraîneurs d'aujourd'hui. Et bien sûr, c'est la qualité qui détermine la rapidité de l'adaptation. Dans ce domaine, il semble qu'Anderlecht ait fait une affaire en or en engageant le Serbe Aleksandar Mitrovic. Son intervention dimanche à Waregem a été une véritable lueur d'espoir pour le champion. Et le Standard peut nourrir de grands espoirs suite au retour de Mehdi Carcela, âgé d'à peine 24 ans. Standard étonne par ses dix-huit sur dix-huit, même si le programme n'était pas trop dur et que la conjoncture favorable peut se poursuivre avec un déplacement à Ostende, un match à domicile contre Lokeren suivi d'un autre au Cercle de Bruges. Il faut donc que Standard se renforce avec Carcela et William Vainqueur, le joueur qui était blessé jusqu'à maintenant. Plus personne à Liège ne pense encore à la rébellion de l'été passé et à la diabolisation du président Roland Duchâtelet. Dans ce football, les résultats comptent plus que tout...