C'est un miracle qu'Anderlecht soit toujours maître de son sort dans la course au titre après avoir pris 5 petits points sur 18. Un autre contraste est que l'équipe a retrouvé des couleurs et des raisons d'y croire encore après deux défaites d'affilée. Ce qu'on a vu à Bruges est quand même rassurant. Il y a de nouveau du jeu. Anderlecht a été dominant sans être pétillant. Un des gros soucis actuels est l'incapacité de donner des ballons de but. Ils peuvent difficilement venir des backs, Marcin Wasilewski et Behrang Safari. Matias Suarez n'est pas encore dans le coup. Guillaume Gillet n'a pas été dangereux dans l'entrejeu. Je continue à m'interroger quand je vois Milan Jovanovic et Dennis Praet sur le banc. Ces deux-là peuvent animer le jeu en zone de vérité. Je replacerais Gillet au back droit, et dans l'axe de l'entrejeu, je mettrais Praet ou Suarez.

Propos recueillis par Pierre Danvoye

C'est un miracle qu'Anderlecht soit toujours maître de son sort dans la course au titre après avoir pris 5 petits points sur 18. Un autre contraste est que l'équipe a retrouvé des couleurs et des raisons d'y croire encore après deux défaites d'affilée. Ce qu'on a vu à Bruges est quand même rassurant. Il y a de nouveau du jeu. Anderlecht a été dominant sans être pétillant. Un des gros soucis actuels est l'incapacité de donner des ballons de but. Ils peuvent difficilement venir des backs, Marcin Wasilewski et Behrang Safari. Matias Suarez n'est pas encore dans le coup. Guillaume Gillet n'a pas été dangereux dans l'entrejeu. Je continue à m'interroger quand je vois Milan Jovanovic et Dennis Praet sur le banc. Ces deux-là peuvent animer le jeu en zone de vérité. Je replacerais Gillet au back droit, et dans l'axe de l'entrejeu, je mettrais Praet ou Suarez.Propos recueillis par Pierre Danvoye