"La décision de le libérer (à partir de vendredi) a été rendue prématurément le 5 juin 2015. En conséquence, cette décision est suspendue jusqu'à ce que les services de libération conditionnelle statuent sur la question", indique le communiqué du ministère de la Justice, sans préciser de date pour une nouvelle décision.

"La décision de le libérer (à partir de vendredi) a été rendue prématurément le 5 juin 2015. En conséquence, cette décision est suspendue jusqu'à ce que les services de libération conditionnelle statuent sur la question", indique le communiqué du ministère de la Justice, sans préciser de date pour une nouvelle décision.