La reconnaissance en équipe vendredi matin a été très utile. "Cette reco a été essentielle. Je veille à mettre tous les atouts de mon côté", a indiqué Philippe Gilbert. "Je surveille mon alimentation, je suis très prudent à l'entraînement pour éviter les chutes. Nous avons reconnu quelques tronçons plus techniques de la finale de la course, avec des pavés, des trous qu'il faudra connaître pour les éviter. Je pense que la condition est là où je voulais qu'elle soit après ces longs mois de travail hivernal, les changements d'entraînement. Ma victoire, dimanche dernier, à l'Amstel Gold Race a enlevé beaucoup de pression dans l'équipe. J'envisage cette 100e Doyenne non pas dans le stress, même si mes fans seront très nombreux sur le bords des routes, avec surtout une grande motivation. Je considère la course comme toutes les autres. On appréciera les bons moments, le 100e anniversaire dimanche soir. Pour Philippe Gilbert, les changements de parcours de l'édition du centenaire apporteront plus de mouvements dans la course. "Cette édition 2014 sera différente au niveau du parcours, plus technique, plus tactique, je pense. Nous gardons le secret sur notre tactique. L'homme à surveiller sera à tous les coups Alejandro Valverde, double vainqueur à Liège et qui a signé son 8e succès de la saison mercredi à Huy", selon Philippe Gilbert, vainqueur de La Doyenne en 2011. (Belga)

La reconnaissance en équipe vendredi matin a été très utile. "Cette reco a été essentielle. Je veille à mettre tous les atouts de mon côté", a indiqué Philippe Gilbert. "Je surveille mon alimentation, je suis très prudent à l'entraînement pour éviter les chutes. Nous avons reconnu quelques tronçons plus techniques de la finale de la course, avec des pavés, des trous qu'il faudra connaître pour les éviter. Je pense que la condition est là où je voulais qu'elle soit après ces longs mois de travail hivernal, les changements d'entraînement. Ma victoire, dimanche dernier, à l'Amstel Gold Race a enlevé beaucoup de pression dans l'équipe. J'envisage cette 100e Doyenne non pas dans le stress, même si mes fans seront très nombreux sur le bords des routes, avec surtout une grande motivation. Je considère la course comme toutes les autres. On appréciera les bons moments, le 100e anniversaire dimanche soir. Pour Philippe Gilbert, les changements de parcours de l'édition du centenaire apporteront plus de mouvements dans la course. "Cette édition 2014 sera différente au niveau du parcours, plus technique, plus tactique, je pense. Nous gardons le secret sur notre tactique. L'homme à surveiller sera à tous les coups Alejandro Valverde, double vainqueur à Liège et qui a signé son 8e succès de la saison mercredi à Huy", selon Philippe Gilbert, vainqueur de La Doyenne en 2011. (Belga)