"Si je pouvais, j'aimerais être Xavi. Je crois qu'il joue le rôle qui était le mien", a déclaré Pelé dans un entretien publié jeudi par Marca, expliquant que le milieu de terrain international du FC Barcelone "arrive de derrière, jusqu'au tir au but".


"C'est le rôle que je jouais. Les gens croyaient que j'étais l'avant-centre, la pointe extrême, mais j'étais le troisième attaquant", ajoute-t-il.


L'équipe d'Espagne, selon lui, est sans aucun doute ce qui ressemble le plus "techniquement" au Brésil des années 70 "sur ce qu'on a vu jusqu'ici". "Elle est fantastique", déclare-t-il encore. Avec une seule petite réserve: "son parcours est encore bref, il commence tout juste".

"C'est la référence mondiale d'aujourd'hui. Pour nous qui aimons le football de qualité supérieure, aucun doute, le jeu que l'Espagne pratique aujourd'hui est supérieur à tout le reste", conclut-il en pronostiquant une finale Brésil-Espagne au Mondial 2014 dans son pays.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Si je pouvais, j'aimerais être Xavi. Je crois qu'il joue le rôle qui était le mien", a déclaré Pelé dans un entretien publié jeudi par Marca, expliquant que le milieu de terrain international du FC Barcelone "arrive de derrière, jusqu'au tir au but". "C'est le rôle que je jouais. Les gens croyaient que j'étais l'avant-centre, la pointe extrême, mais j'étais le troisième attaquant", ajoute-t-il. L'équipe d'Espagne, selon lui, est sans aucun doute ce qui ressemble le plus "techniquement" au Brésil des années 70 "sur ce qu'on a vu jusqu'ici". "Elle est fantastique", déclare-t-il encore. Avec une seule petite réserve: "son parcours est encore bref, il commence tout juste". "C'est la référence mondiale d'aujourd'hui. Pour nous qui aimons le football de qualité supérieure, aucun doute, le jeu que l'Espagne pratique aujourd'hui est supérieur à tout le reste", conclut-il en pronostiquant une finale Brésil-Espagne au Mondial 2014 dans son pays. Sportfootmagazine.be, avec Belga