Les Néerlandais étaient pourtant privés de leur capitaine et triple buteur Robin van Persie, suspendu. Cela faisait le bonheur de Dirk Kuyt, qui n'a pas fait oublier l'absent. Côté chilien le milieu de terrain Arturo Vidal, blessé mais qui avait indiqué dimanche qu'il était prêt à jouer, était finalement sur le banc des remplaçants. Le Chili a dans l'ensemble monopolisé le ballon en première mi-temps, mais sans créer beaucoup de danger devant le but. Ce sont même les Néerlandais, dans les dernières minutes, qui ont eu la plus belle occasions. La spectaculaire percée de Robben dans son style caractéristique sema même la panique dans les rangs chiliens, mais son tir frôla le poteau (39-ème). Jean Beausejour (ex-La Gantoise) doublait Felipe Gutiérrez à la reprise côté chilien. Un petit numéro d'Alexis Sanchez lui permit de mystifier Jeremain Lens, mais son envoi cadré ne surprit pas Jasper Cillessen (64-ème). La réplique fut signé Robben, Bravo repoussant le missile sol-sol qui lui était adressé. Memphis Depay, qui venait de doubler Lens, provoqua le premier grand arrêt, le capitaine chilien Claudio Bravo écartant joliment le ballon en corner. Une action d'autant plus belle qu'inutile. Leroy Fer, l'autre remplaçant à peine entré au jeu, propulsa en effet son premier ballon de la tête hors de portée du gardien, sur un centre de Janmaat (1-0, 77-ème). Le Chili, qui n'avait pas vraiment montré le visage d'un candidat au titre mondial auquel il prétend pourtant, encaissa encore un 2-ème but suite à un fantastique déboulé de l'intenable Robben qui servit idéalement Depay (2-0, 90+2). Les Pays-Bas remportent le Groupe B avec 9 points sur 9, et affronteront le deuxième du Groupe A le dimanche 29 juin à Fortaleza (18h00). Le Chili (6 points), 2-ème, jouera lui contre le vainqueur du Groupe A le samedi 28 à Belo Horizonte (18h00). (Belga)

Les Néerlandais étaient pourtant privés de leur capitaine et triple buteur Robin van Persie, suspendu. Cela faisait le bonheur de Dirk Kuyt, qui n'a pas fait oublier l'absent. Côté chilien le milieu de terrain Arturo Vidal, blessé mais qui avait indiqué dimanche qu'il était prêt à jouer, était finalement sur le banc des remplaçants. Le Chili a dans l'ensemble monopolisé le ballon en première mi-temps, mais sans créer beaucoup de danger devant le but. Ce sont même les Néerlandais, dans les dernières minutes, qui ont eu la plus belle occasions. La spectaculaire percée de Robben dans son style caractéristique sema même la panique dans les rangs chiliens, mais son tir frôla le poteau (39-ème). Jean Beausejour (ex-La Gantoise) doublait Felipe Gutiérrez à la reprise côté chilien. Un petit numéro d'Alexis Sanchez lui permit de mystifier Jeremain Lens, mais son envoi cadré ne surprit pas Jasper Cillessen (64-ème). La réplique fut signé Robben, Bravo repoussant le missile sol-sol qui lui était adressé. Memphis Depay, qui venait de doubler Lens, provoqua le premier grand arrêt, le capitaine chilien Claudio Bravo écartant joliment le ballon en corner. Une action d'autant plus belle qu'inutile. Leroy Fer, l'autre remplaçant à peine entré au jeu, propulsa en effet son premier ballon de la tête hors de portée du gardien, sur un centre de Janmaat (1-0, 77-ème). Le Chili, qui n'avait pas vraiment montré le visage d'un candidat au titre mondial auquel il prétend pourtant, encaissa encore un 2-ème but suite à un fantastique déboulé de l'intenable Robben qui servit idéalement Depay (2-0, 90+2). Les Pays-Bas remportent le Groupe B avec 9 points sur 9, et affronteront le deuxième du Groupe A le dimanche 29 juin à Fortaleza (18h00). Le Chili (6 points), 2-ème, jouera lui contre le vainqueur du Groupe A le samedi 28 à Belo Horizonte (18h00). (Belga)