Ajax 73 points, Twente 71. Une semaine après l'avoir battu 3-2 après prolongations en finale de la Coupe des Pays-Bas à Rotterdam, Michel Preud'homme a perdu son deuxième bras de fer avec Frank de Boer, dimanche lors de la "finale" du championnat Ajax - Twente, disputée à l'Arena d'Amsterdam devant 51.738 spectateurs.

Ajax n'avait pas le choix s'il voulait fêter un trentième titre. Avec un point de retard au classement à l'entame de la dernière journée, il était en effet obligé de l'emporter contre Twente. Mission accomplie: 3-1, grâce à des buts de Siem de Jong (23e, 78e) et un goal contre son camp de Denny Landzaat à la 47e. L'ancien milieu de terrain de Genk Theo Janssen a réduit l'écart à la 48e.

Jan Vertonghen et Toby Alderweireld ont disputé tout le match dans les rangs des nouveaux champions, tout comme Bart Buysse côté visiteurs, où Nacer Chadli a été remplacé à la 83e minute. Les anciens Gantois Roberto Rosales et Bryan Ruiz ont également joué. Twente perd ainsi le titre conquis sous la houlette du Britannique Steve McClaren la saison passée, mais empoche cette fois la Coupe et disputera la Ligue des Champions pour la deuxième année consécutive.

Quadruple champion d'Europe en 1971, 1972, 1973 et 1995, Ajax Amsterdam a été champion des Pays-Bas en 1918, 1919, 1931, 1932, 1934, 1937, 1939, 1947, 1957, 1960, 1966, 1967, 1968, 1970, 1972, 1973, 1977, 1979, 1980, 1982, 1983, 1985, 1990, 1994, 1995, 1996, 1998, 2002, 2004 et 2011.

A l'issue du match, Michel Preud'homme avouait: "On n'a pas su résister à la pression d'Ajax en début de match. Excepté les cinq premières minutes, on n'a jamais été en mesure de développer notre jeu en début de partie. Notre niveau n'a jamais été le même que dimanche passé contre le même adversaire. Je ne m'explique pas pourquoi. En tout cas on n'y était pas: manque de profondeur, duels et surtout deuxièmes ballons perdus. Mais je ne reproche rien à personne. Je sais ce dont mes joueurs sont capables. Je ne pense pourtant pas leur avoir mis trop de pression, ni les avoir mal préparés pour ce choc. Theo (Janssen) nous a pourtant très vite rendu espoir (2-1) après le malheureux own goal de Denny (Landzaat). Mais il faut être honnête, on n'a ensuite jamais vraiment été en position d'égaliser, malgré ce que j'appellerai des demi-chances".

Préférant voir le verre à moitié plein qu'à moitié vide, Preud'homme ajoute: "On a quand même réussi une bien belle saison: n'oubliez pas qu'il a fallu reconstruire une nouvelle équipe. Gagner la Coupe et être quart de finaliste européen dans ces conditions, ce n'est déjà pas si mal..."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Ajax 73 points, Twente 71. Une semaine après l'avoir battu 3-2 après prolongations en finale de la Coupe des Pays-Bas à Rotterdam, Michel Preud'homme a perdu son deuxième bras de fer avec Frank de Boer, dimanche lors de la "finale" du championnat Ajax - Twente, disputée à l'Arena d'Amsterdam devant 51.738 spectateurs. Ajax n'avait pas le choix s'il voulait fêter un trentième titre. Avec un point de retard au classement à l'entame de la dernière journée, il était en effet obligé de l'emporter contre Twente. Mission accomplie: 3-1, grâce à des buts de Siem de Jong (23e, 78e) et un goal contre son camp de Denny Landzaat à la 47e. L'ancien milieu de terrain de Genk Theo Janssen a réduit l'écart à la 48e. Jan Vertonghen et Toby Alderweireld ont disputé tout le match dans les rangs des nouveaux champions, tout comme Bart Buysse côté visiteurs, où Nacer Chadli a été remplacé à la 83e minute. Les anciens Gantois Roberto Rosales et Bryan Ruiz ont également joué. Twente perd ainsi le titre conquis sous la houlette du Britannique Steve McClaren la saison passée, mais empoche cette fois la Coupe et disputera la Ligue des Champions pour la deuxième année consécutive. Quadruple champion d'Europe en 1971, 1972, 1973 et 1995, Ajax Amsterdam a été champion des Pays-Bas en 1918, 1919, 1931, 1932, 1934, 1937, 1939, 1947, 1957, 1960, 1966, 1967, 1968, 1970, 1972, 1973, 1977, 1979, 1980, 1982, 1983, 1985, 1990, 1994, 1995, 1996, 1998, 2002, 2004 et 2011. A l'issue du match, Michel Preud'homme avouait: "On n'a pas su résister à la pression d'Ajax en début de match. Excepté les cinq premières minutes, on n'a jamais été en mesure de développer notre jeu en début de partie. Notre niveau n'a jamais été le même que dimanche passé contre le même adversaire. Je ne m'explique pas pourquoi. En tout cas on n'y était pas: manque de profondeur, duels et surtout deuxièmes ballons perdus. Mais je ne reproche rien à personne. Je sais ce dont mes joueurs sont capables. Je ne pense pourtant pas leur avoir mis trop de pression, ni les avoir mal préparés pour ce choc. Theo (Janssen) nous a pourtant très vite rendu espoir (2-1) après le malheureux own goal de Denny (Landzaat). Mais il faut être honnête, on n'a ensuite jamais vraiment été en position d'égaliser, malgré ce que j'appellerai des demi-chances". Préférant voir le verre à moitié plein qu'à moitié vide, Preud'homme ajoute: "On a quand même réussi une bien belle saison: n'oubliez pas qu'il a fallu reconstruire une nouvelle équipe. Gagner la Coupe et être quart de finaliste européen dans ces conditions, ce n'est déjà pas si mal..."Sportfootmagazine.be, avec Belga