Ce week-end, j'ai vu des choses incompréhensibles. Notre championnat est vraiment surréaliste, il est impossible de donner un pronostic. Dans d'autres pays comme en France, il y a une logique. Pas chez nous. Je peux encore comprendre que Genk vive un off-day total contre Ostende, qui a connu un jour faste. Ça enfonce encore un peu plus Mons face auquel le Standard a été lamentable en ne gagnant que sur un but dévié venu de nulle part. Pour les Dragons, c'est définitivement mort.

Quant à Anderlecht qui est supposé être LE grand club de Belgique, il s'est fait mettre en boîte par Charleroi. A un moment, en football, il faut oser. Van den Brom n'a aligné qu'une seule fois deux attaquants, c'était contre Malines et les Mauves leur ont mis cinq buts. Au lieu de cela, il s'obstine à bétonner. Mazzu a fait l'inverse samedi dernier et la chance sourit aux audacieux.

Au Standard, Luzon, le laborantin du foot belge, poursuit ses expériences et on a eu droit à un match en-dessous de tout. On me répondra que le Standard est en tête au classement mais qu'est-ce que ça a donné en Europa League ? Un seul point dans un groupe à sa portée! Et Anderlecht ne fait pas mieux en Ligue des Champions. Ces clubs devraient prôner un beau football et ce n'est pas le cas. Qu'est-ce que Van den Brom et Luzon ont de plus que Mazzu ? Je suis certain que le Carolo ne ferait pas moins bien qu'eux.

Il faut féliciter Guillaume Gillet qui a apporté offensivement à son entrée au jeu et a inscrit un but de classe mondiale mais le Sporting ne va pas bien. Et le mal est profond : il n'y a aucun fil conducteur dans cette équipe, aucun fonds de jeu. Il va falloir remédier à ça si les Mauves veulent accrocher un titre en fin de saison. Quand je vois qu'ils ont dépensé trois millions pour Milivojevic, ça me fait hurler ! Si le centre de Neerpede n'est pas capable de former un joueur pareil, il faut le fermer. Et on sait que c'est faux, il suffit de voir les Bruno, Praet et Tielemans. En tout cas, une chose est certaine, le recruteur international qui a passé le week-end en Belgique pour voir ces deux équipes est en dépression !

Finalement, c'est Bruges qui fait la toute bonne affaire. Michel Preud'Homme est en train de mettre son équipe en place. Il a une vision et il sait où il va. Bruges va devenir une machine et va être champion ! Francky Dury aussi a une vision et cela se voit. Il a perdu Delaplace, Berrier et Leye mais il ne pleure pas dans son coin comme on le fait à Anderlecht avec Biglia, Jovanovic et Mbokani. Il joue et son équipe continue à gagner. Avec les play-offs et les matches à un point et demi que l'on voit pour le moment, on s'ennuie ferme, c'est soporifique. Les seules équipes à proposer du jeu sont Zulte Waregem, Genk, Courtrai et Lokeren.

Enfin, je m'en voudrais de ne pas souligner l'excellent travail réalisé par Dominique D'Onofrio et Albert Cartier. Leur équipe, Metz, est en tête de la Ligue 2 et est bien partie pour remonter parmi l'élite. Ils ont un vrai projet et ils réussissent alors qu'ici, on jetait des mottes de terre au premier et que le second a toujours dû entraîner des équipes qui luttaient pour le maintien. Un coach doit toujours être jugé selon la qualité des joueurs dont il dispose. Un grand respect à Enzo Scifo qui est parvenu à terminer septième avec Mons.

On voit maintenant qu'avec les mêmes joueurs, Janevski ne fait pas mieux. J'espère que les dirigeants montois vont mieux s'encadrer à l'avenir. Il faudrait d'ailleurs peut-être créer une école de dirigeants car dans la plupart des clubs belges, les transferts sont réalisés via des copinages avec des agents ou par des dirigeants qui pensent avoir la science infuse alors que les résultats ne suivent pas .

Propos recueillis par Jules Monnier

Ce week-end, j'ai vu des choses incompréhensibles. Notre championnat est vraiment surréaliste, il est impossible de donner un pronostic. Dans d'autres pays comme en France, il y a une logique. Pas chez nous. Je peux encore comprendre que Genk vive un off-day total contre Ostende, qui a connu un jour faste. Ça enfonce encore un peu plus Mons face auquel le Standard a été lamentable en ne gagnant que sur un but dévié venu de nulle part. Pour les Dragons, c'est définitivement mort.Quant à Anderlecht qui est supposé être LE grand club de Belgique, il s'est fait mettre en boîte par Charleroi. A un moment, en football, il faut oser. Van den Brom n'a aligné qu'une seule fois deux attaquants, c'était contre Malines et les Mauves leur ont mis cinq buts. Au lieu de cela, il s'obstine à bétonner. Mazzu a fait l'inverse samedi dernier et la chance sourit aux audacieux. Au Standard, Luzon, le laborantin du foot belge, poursuit ses expériences et on a eu droit à un match en-dessous de tout. On me répondra que le Standard est en tête au classement mais qu'est-ce que ça a donné en Europa League ? Un seul point dans un groupe à sa portée! Et Anderlecht ne fait pas mieux en Ligue des Champions. Ces clubs devraient prôner un beau football et ce n'est pas le cas. Qu'est-ce que Van den Brom et Luzon ont de plus que Mazzu ? Je suis certain que le Carolo ne ferait pas moins bien qu'eux. Il faut féliciter Guillaume Gillet qui a apporté offensivement à son entrée au jeu et a inscrit un but de classe mondiale mais le Sporting ne va pas bien. Et le mal est profond : il n'y a aucun fil conducteur dans cette équipe, aucun fonds de jeu. Il va falloir remédier à ça si les Mauves veulent accrocher un titre en fin de saison. Quand je vois qu'ils ont dépensé trois millions pour Milivojevic, ça me fait hurler ! Si le centre de Neerpede n'est pas capable de former un joueur pareil, il faut le fermer. Et on sait que c'est faux, il suffit de voir les Bruno, Praet et Tielemans. En tout cas, une chose est certaine, le recruteur international qui a passé le week-end en Belgique pour voir ces deux équipes est en dépression !Finalement, c'est Bruges qui fait la toute bonne affaire. Michel Preud'Homme est en train de mettre son équipe en place. Il a une vision et il sait où il va. Bruges va devenir une machine et va être champion ! Francky Dury aussi a une vision et cela se voit. Il a perdu Delaplace, Berrier et Leye mais il ne pleure pas dans son coin comme on le fait à Anderlecht avec Biglia, Jovanovic et Mbokani. Il joue et son équipe continue à gagner. Avec les play-offs et les matches à un point et demi que l'on voit pour le moment, on s'ennuie ferme, c'est soporifique. Les seules équipes à proposer du jeu sont Zulte Waregem, Genk, Courtrai et Lokeren. Enfin, je m'en voudrais de ne pas souligner l'excellent travail réalisé par Dominique D'Onofrio et Albert Cartier. Leur équipe, Metz, est en tête de la Ligue 2 et est bien partie pour remonter parmi l'élite. Ils ont un vrai projet et ils réussissent alors qu'ici, on jetait des mottes de terre au premier et que le second a toujours dû entraîner des équipes qui luttaient pour le maintien. Un coach doit toujours être jugé selon la qualité des joueurs dont il dispose. Un grand respect à Enzo Scifo qui est parvenu à terminer septième avec Mons.On voit maintenant qu'avec les mêmes joueurs, Janevski ne fait pas mieux. J'espère que les dirigeants montois vont mieux s'encadrer à l'avenir. Il faudrait d'ailleurs peut-être créer une école de dirigeants car dans la plupart des clubs belges, les transferts sont réalisés via des copinages avec des agents ou par des dirigeants qui pensent avoir la science infuse alors que les résultats ne suivent pas . Propos recueillis par Jules Monnier