Chan, 22 ans, a pris une très sérieuse option pour son 3-ème titre d'affilée, une première depuis 13 ans. Chan a tout réussi techniquement et livré un programme artistique de grande facture. L'Espagnol Javier Fernandez, récent champion d'Europe et auteur de trois quadruples historiques en championnats fin janvier dans son programme libre, a été nettement moins convaincant (7-ème, 80,76). Notre compatriote de Turnhout Jorik Hendrickx, 20 ans, 23-ème avec 62,04 points, a gagné le droit de participer vendredi au programme libre, qui réunira les 24 premiers au Budweiser Gardens. A peine remis d'une fracture à la cheville, le Belge est cependant resté loin en-dessous de son record personnel (69,98) des Mondiaux-2011 de Moscou, où il s'était classé 19-ème. Il n'empêche qu'il a satisfait aux critères olympiques de la fédération internationale de patinage (ISU). Mais le Comité Olympique belge (COIB) exige lui une place dans le top-16 pour Sotchi-2014. Ce qui ne sera apparemment pas possible en Ontario, mais n'était pas son objectif. Il se voit plutôt gagner son ticket pour la Russie via un top-12 à l'Euro, ou un top 6 dans un Grand Prix. (CER)

Chan, 22 ans, a pris une très sérieuse option pour son 3-ème titre d'affilée, une première depuis 13 ans. Chan a tout réussi techniquement et livré un programme artistique de grande facture. L'Espagnol Javier Fernandez, récent champion d'Europe et auteur de trois quadruples historiques en championnats fin janvier dans son programme libre, a été nettement moins convaincant (7-ème, 80,76). Notre compatriote de Turnhout Jorik Hendrickx, 20 ans, 23-ème avec 62,04 points, a gagné le droit de participer vendredi au programme libre, qui réunira les 24 premiers au Budweiser Gardens. A peine remis d'une fracture à la cheville, le Belge est cependant resté loin en-dessous de son record personnel (69,98) des Mondiaux-2011 de Moscou, où il s'était classé 19-ème. Il n'empêche qu'il a satisfait aux critères olympiques de la fédération internationale de patinage (ISU). Mais le Comité Olympique belge (COIB) exige lui une place dans le top-16 pour Sotchi-2014. Ce qui ne sera apparemment pas possible en Ontario, mais n'était pas son objectif. Il se voit plutôt gagner son ticket pour la Russie via un top-12 à l'Euro, ou un top 6 dans un Grand Prix. (CER)