Troisième après la 3e épreuve, le patineur de Herent a réussi son 2e meilleur temps absolu sur 10.000 m en 13:11.91. S'il a échoué à moins de 4 secondes de son record national (13:08.08) il a surtout terminé à 5/100es de seconde du multiple champion du monde le Néerlandais Sven Kramer. Ce dernier enlève à 26 ans son 6e titre mondial allround, un record, après ceux de 2007, 2008, 2009, 2010 et 2012. Le Norvégien Havard Bökko prend la médaille d'argent. Swings, qui avait pris la 5e place de l'Euro toutes distances le 13 janvier dernier à Heerenveen, n'avait terminé que le 9e place du précédent Mondial allround. Ce week-end il est monté sur trois podiums de distance: 1500 m (3e), 500 m (3e) et 10.000 m (2e) avant de figurer sur le podium final (3e). Roi du patinage à roulettes en ligne, il s'est reconverti en un temps record à la glace. En trois ans, il s'est installé parmi le gratin mondial en particulier sur les longues distances. De bon augure à un an des Jeux Olympiques de Sotchi. (MIK)

Troisième après la 3e épreuve, le patineur de Herent a réussi son 2e meilleur temps absolu sur 10.000 m en 13:11.91. S'il a échoué à moins de 4 secondes de son record national (13:08.08) il a surtout terminé à 5/100es de seconde du multiple champion du monde le Néerlandais Sven Kramer. Ce dernier enlève à 26 ans son 6e titre mondial allround, un record, après ceux de 2007, 2008, 2009, 2010 et 2012. Le Norvégien Havard Bökko prend la médaille d'argent. Swings, qui avait pris la 5e place de l'Euro toutes distances le 13 janvier dernier à Heerenveen, n'avait terminé que le 9e place du précédent Mondial allround. Ce week-end il est monté sur trois podiums de distance: 1500 m (3e), 500 m (3e) et 10.000 m (2e) avant de figurer sur le podium final (3e). Roi du patinage à roulettes en ligne, il s'est reconverti en un temps record à la glace. En trois ans, il s'est installé parmi le gratin mondial en particulier sur les longues distances. De bon augure à un an des Jeux Olympiques de Sotchi. (MIK)