Le Kazakh Denis Ten a pris l'argent (266,48) et le bronze est revenu à l'Espagnol Javier Fernandez (249,06). Chan est le premier patineur depuis 13 ans à enchaîner trois titres mondiaux. Avant lui, le tsar russe Alexei Yagudin avait réussi cette performance (1998, 1999, 2000). Il devient aussi le premier Canadien à la réussir depuis 22 ans et Kurt Browning (1989, 1990, 1991). Chan a patiné son programme libre sur la musique du film "La bohème" de Puccini. Il a réussi parfaitement ses deux quadruples sauts d'entrée mais est tombé sur un triple lutz puis un triple axel, ce qui l'a placé deuxième du programme libre (169,41) derrière Ten (174,92), qui a fait un sans faute sur la bande originale de "The Artist". Malgré tout, le Canadien de 22 ans, qui s'est tapé la main sur le front en signe d'agacement à l'issue de son programme libre, a pu conserver sa couronne grâce à l'avance qu'il a eue avec un superbe programme court. Agé de seulement 19 ans, Ten est la grande révélation de ces Mondiaux. Il offre pour la première fois de l'histoire une médaille mondiale en patinage artistique à son pays. Jorik Hendrickx avait réussi la 23e note du programme court pour enchaîner avec un beau programme libre (19e) lui valant un total de 192.19 et une 19e place sur les 34 patineurs classés. C'était aussi son classement lors de ses précédents championnats du monde en 2011, lui qui fut entre temps 9e de l'Euro l'an dernier. (DTC)

Le Kazakh Denis Ten a pris l'argent (266,48) et le bronze est revenu à l'Espagnol Javier Fernandez (249,06). Chan est le premier patineur depuis 13 ans à enchaîner trois titres mondiaux. Avant lui, le tsar russe Alexei Yagudin avait réussi cette performance (1998, 1999, 2000). Il devient aussi le premier Canadien à la réussir depuis 22 ans et Kurt Browning (1989, 1990, 1991). Chan a patiné son programme libre sur la musique du film "La bohème" de Puccini. Il a réussi parfaitement ses deux quadruples sauts d'entrée mais est tombé sur un triple lutz puis un triple axel, ce qui l'a placé deuxième du programme libre (169,41) derrière Ten (174,92), qui a fait un sans faute sur la bande originale de "The Artist". Malgré tout, le Canadien de 22 ans, qui s'est tapé la main sur le front en signe d'agacement à l'issue de son programme libre, a pu conserver sa couronne grâce à l'avance qu'il a eue avec un superbe programme court. Agé de seulement 19 ans, Ten est la grande révélation de ces Mondiaux. Il offre pour la première fois de l'histoire une médaille mondiale en patinage artistique à son pays. Jorik Hendrickx avait réussi la 23e note du programme court pour enchaîner avec un beau programme libre (19e) lui valant un total de 192.19 et une 19e place sur les 34 patineurs classés. C'était aussi son classement lors de ses précédents championnats du monde en 2011, lui qui fut entre temps 9e de l'Euro l'an dernier. (DTC)