"Je suis à nouveau très fier et très content du comportement de mes joueuses", a déclaré le coach des Red Panthers. "Je leur ai dit à la fin du match qu'elles pouvaient et devaient être fières. Elles ont accompli une performance exceptionnelle lors de ce tournoi." A l'instar de ses joueuses, Pascal Kina pestait contre l'arbitre qui a accordé le penalty-corner qui amène le premier but néerlandais. "On a bien contrôlé ce qu'on pouvait, à savoir notre jeu, mais on n'a pas eu de réussite avec les paramètres qu'on ne contrôle pas, comme l'arbitrage." Le coach des Red Panthers se montrait, malgré la défaite, satisfait de la prestation de ses joueuses face à la meilleure équipe du monde. "Jouer les Pays-Bas, qui sont un exemple, est toujours difficile. Mais même à 2-0, on a pas paniqué et bien réagi. On manque encore un peu d'expérience dans les moments cruciaux, mais les filles ont fait preuve, comme durant tout le tournoi, d'une force mentale incroyable." Pascal Kina, malgré la déception engendrée par les résultats des deux derniers matchs, jette un regard très positif sur le tournoi disputé à Boom. "Quand on analysera cet Euro un peu plus tard, on se rendra davantage compte à quel point il s'agit d'une performance exceptionnelle." Le coach entrevoit également l'avenir des Red Panthers avec enthousiasme. "L'histoire a déjà commencé il y a un petit temps, mais ce n'est encore qu'un début. On a énormément appris aux Jeux Olympiques, à Londres. Désormais, on entame chaque match avec la réelle volonté de le gagner, même lorsqu'on affronte les Pays-Bas. Je suis hyper motivé à continuer avec ce groupe très talentueux." (Belga)

"Je suis à nouveau très fier et très content du comportement de mes joueuses", a déclaré le coach des Red Panthers. "Je leur ai dit à la fin du match qu'elles pouvaient et devaient être fières. Elles ont accompli une performance exceptionnelle lors de ce tournoi." A l'instar de ses joueuses, Pascal Kina pestait contre l'arbitre qui a accordé le penalty-corner qui amène le premier but néerlandais. "On a bien contrôlé ce qu'on pouvait, à savoir notre jeu, mais on n'a pas eu de réussite avec les paramètres qu'on ne contrôle pas, comme l'arbitrage." Le coach des Red Panthers se montrait, malgré la défaite, satisfait de la prestation de ses joueuses face à la meilleure équipe du monde. "Jouer les Pays-Bas, qui sont un exemple, est toujours difficile. Mais même à 2-0, on a pas paniqué et bien réagi. On manque encore un peu d'expérience dans les moments cruciaux, mais les filles ont fait preuve, comme durant tout le tournoi, d'une force mentale incroyable." Pascal Kina, malgré la déception engendrée par les résultats des deux derniers matchs, jette un regard très positif sur le tournoi disputé à Boom. "Quand on analysera cet Euro un peu plus tard, on se rendra davantage compte à quel point il s'agit d'une performance exceptionnelle." Le coach entrevoit également l'avenir des Red Panthers avec enthousiasme. "L'histoire a déjà commencé il y a un petit temps, mais ce n'est encore qu'un début. On a énormément appris aux Jeux Olympiques, à Londres. Désormais, on entame chaque match avec la réelle volonté de le gagner, même lorsqu'on affronte les Pays-Bas. Je suis hyper motivé à continuer avec ce groupe très talentueux." (Belga)