La première mi-temps a tourné à l'avantage des mauves, grâce à leur nouveau joyau Steven Defour, mais aussi à Dennis Praet, à l'origine des deux buts. Il récupéra d'abord une mauvaise passe de Meunier pour servir latéralement Defour dont l'envoi tout en puissance n'a laissé que très peu de chance à Ryan (0-1, 7-ème). Il a ensuite déposé le ballon sur le front de Mitrovic après un débordement sur le flanc gauche à la 16-ème (0-2). Le match a été relancé dès la reprise malgré un double arrêt de Proto. Le gardien du Sporting détourna un coup-franc de Castillo, puis la reprise de Storm. Mbemba qui voulait dégager a frappé à côté du ballon que Jörgensen a envoyé au fond (1-2, 48-ème). Le Sporting qui jusque là semblait plus ou moins sur le velours se retrouva du coup assiégé, Engels égalisant à la 67-ème. Le match demeurait certes ouvert, mais c'était quand même désormais Anderlecht qui défendait l'acquis. Ce qui lui permit de conserver un point et son avance (sur Bruges) au classement... (Belga)

La première mi-temps a tourné à l'avantage des mauves, grâce à leur nouveau joyau Steven Defour, mais aussi à Dennis Praet, à l'origine des deux buts. Il récupéra d'abord une mauvaise passe de Meunier pour servir latéralement Defour dont l'envoi tout en puissance n'a laissé que très peu de chance à Ryan (0-1, 7-ème). Il a ensuite déposé le ballon sur le front de Mitrovic après un débordement sur le flanc gauche à la 16-ème (0-2). Le match a été relancé dès la reprise malgré un double arrêt de Proto. Le gardien du Sporting détourna un coup-franc de Castillo, puis la reprise de Storm. Mbemba qui voulait dégager a frappé à côté du ballon que Jörgensen a envoyé au fond (1-2, 48-ème). Le Sporting qui jusque là semblait plus ou moins sur le velours se retrouva du coup assiégé, Engels égalisant à la 67-ème. Le match demeurait certes ouvert, mais c'était quand même désormais Anderlecht qui défendait l'acquis. Ce qui lui permit de conserver un point et son avance (sur Bruges) au classement... (Belga)