C'est clair : le Standard ne vient pas parce que Dominique D'Onofrio n'est pas nominé au titre de Coach de l'Année. Parce que les votes des 340 joueurs de D1 ont été clôturés au tout début des play-offs I et donc sans en tenir compte. Ce timing aura-t-il une influence sur le choix du Footballeur Pro, d'ailleurs ? Vous le saurez dimanche.

John Baete

Le mail que Pierre François vient d'envoyer à Ludwig Sneyers, le directeur général de la Ligue Pro :

"Monsieur le Directeur Général,

Compte tenu de la participation de notre club à la finale de la Cofidis Cup et à l'organisation à la demande de l'ensemble de la famille du Standard de Liège d'une fête populaire qui - quel que soit le résultat - durera bien plus longtemps que le milieu de la nuit, il n'est pas raisonnable de participer à une manifestation en début de matinée ce dimanche.

Notre absence pourrait par ailleurs pleinement se justifier par le fait de ne pas vouloir associer notre club à un référendum censé sacrer le meilleur joueur, le meilleur gardien ou encore le meilleur entraîneur de la saison alors que les votes ont été recueillis - à ma connaissance à l'initiative de l'administration de la Ligue - durant la première quinzaine du mois d'avril.

Les prestations de certains joueurs ou le coaching de certains entraîneurs pendant une période considérée comme importante par la Ligue elle-même soit les playoffs n'ont pas été pris en compte. Ceci risque de dévaluer les classements qui justifient dès lors qu'un intérêt moindre soit réservé à cette manifestation.

Le seul classement qui en définitive paraît correct est celui du meilleur buteur puisque cette année - contrairement à l'année précédente - on a ici bien voulu tenir compte de l'ensemble des matches de la compétition et non seulement d'une partie de ceux-ci.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur Général, l'expression de ma considération très distinguée.

Pierre FRANCOIS,

Directeur Général.

SA STANDARD DE LIEGE"

C'est clair : le Standard ne vient pas parce que Dominique D'Onofrio n'est pas nominé au titre de Coach de l'Année. Parce que les votes des 340 joueurs de D1 ont été clôturés au tout début des play-offs I et donc sans en tenir compte. Ce timing aura-t-il une influence sur le choix du Footballeur Pro, d'ailleurs ? Vous le saurez dimanche. John Baete