"Le projet, qui prévoit un retour en 2013 de la manche française dans le championnat du monde sur le circuit du Castellet, est bouclé", écrit Le Figaro. "Le dossier est actuellement sur le bureau de François Fillon. La France est en mesure de réintégrer le calendrier du championnat du monde de Formule 1 en 2013, en alternance avec la Belgique, pour une période de dix ans. Le premier ministre n'a plus qu'à donner son feu vert pour que David Douillet, le ministre des Sports, et Nicolas Deschaux, le président de la Fédération française du sport automobile (FFSA), annoncent conjointement le retour du Grand Prix de France, cinq ans après sa dernière édition à Magny-Cours. Il serait organisé le 1er septembre 2013 sur le circuit du Castellet".

Ce qui équivaut à dire qu'il n'y aurait pas de Grand Prix à Spa-Francorchamps en 2013. "Après un an et demi de travail, tout est prêt", assure Le Figaro. "D'ici à la fin du mois, la création d'un GIP (groupement d'intérêt public), en charge de l'organisation, permettrait la signature des accords, aux termes déjà fixés, entre les Grands Prix de France, de Belgique, et FOG (Formula One Group), le holding détenteur des droits commerciaux de la discipline, majoritairement détenu par le fonds d'investissement CVC Capital Partners et représenté par Bernie Ecclestone. Le GIP signerait dès lors le contrat le liant à Excellis, le propriétaire du circuit Paul-Ricard, où la F1 a déjà fait escale à quatorze reprises entre 1971 et 1990. Selon nos informations, le budget global du Grand Prix s'élève à 30 millions d'euros. Il comprend notamment un droit de plateau de 20 millions de dollars à verser à FOG. Le projet prévoit 20 millions d'euros de recettes propres, entre la billetterie (10 millions), les "loges village" (5 millions) et différents contrats de partenariat et de sponsoring (5 millions)".

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Le projet, qui prévoit un retour en 2013 de la manche française dans le championnat du monde sur le circuit du Castellet, est bouclé", écrit Le Figaro. "Le dossier est actuellement sur le bureau de François Fillon. La France est en mesure de réintégrer le calendrier du championnat du monde de Formule 1 en 2013, en alternance avec la Belgique, pour une période de dix ans. Le premier ministre n'a plus qu'à donner son feu vert pour que David Douillet, le ministre des Sports, et Nicolas Deschaux, le président de la Fédération française du sport automobile (FFSA), annoncent conjointement le retour du Grand Prix de France, cinq ans après sa dernière édition à Magny-Cours. Il serait organisé le 1er septembre 2013 sur le circuit du Castellet". Ce qui équivaut à dire qu'il n'y aurait pas de Grand Prix à Spa-Francorchamps en 2013. "Après un an et demi de travail, tout est prêt", assure Le Figaro. "D'ici à la fin du mois, la création d'un GIP (groupement d'intérêt public), en charge de l'organisation, permettrait la signature des accords, aux termes déjà fixés, entre les Grands Prix de France, de Belgique, et FOG (Formula One Group), le holding détenteur des droits commerciaux de la discipline, majoritairement détenu par le fonds d'investissement CVC Capital Partners et représenté par Bernie Ecclestone. Le GIP signerait dès lors le contrat le liant à Excellis, le propriétaire du circuit Paul-Ricard, où la F1 a déjà fait escale à quatorze reprises entre 1971 et 1990. Selon nos informations, le budget global du Grand Prix s'élève à 30 millions d'euros. Il comprend notamment un droit de plateau de 20 millions de dollars à verser à FOG. Le projet prévoit 20 millions d'euros de recettes propres, entre la billetterie (10 millions), les "loges village" (5 millions) et différents contrats de partenariat et de sponsoring (5 millions)". Sportfootmagazine.be, avec Belga