Le partenariat rassemble deux "acteurs incontournables" en Belgique, souligne la Loterie, qui est déjà associée au Sporting de Charleroi, au FC Bruges via la marque EuroMillions ou encore à l'Union belge de football.

Le Lotto, qui rassemble chaque semaine un million de joueurs, veut par cette association avec le club le plus populaire du pays renforcer sa proximité avec les Belges et sa présence "sur le terrain", poursuit l'institution qui a réinvesti 320 millions d'euros dans le pays l'an dernier, notamment en subsidiant des événements culturels, caritatifs ou encore sportifs pour un total de 185 millions.

Les produits de la Loterie Nationale continuent donc à marquer de leur empreinte le sport professionnel belge, après le cyclisme (Lotto-Soudal) ou encore les EuroMillions League de basket et de volley.

La possibilité de voir le Lotto donner son nom au stade Constant Vanden Stock, dont le naming à terme est une volonté affichée du président anderlechtois Marc Coucke, n'est, elle, pas à l'ordre du jour, selon la Loterie.

Les détails financiers de l'accord n'ont pas été dévoilés.

Le partenariat rassemble deux "acteurs incontournables" en Belgique, souligne la Loterie, qui est déjà associée au Sporting de Charleroi, au FC Bruges via la marque EuroMillions ou encore à l'Union belge de football. Le Lotto, qui rassemble chaque semaine un million de joueurs, veut par cette association avec le club le plus populaire du pays renforcer sa proximité avec les Belges et sa présence "sur le terrain", poursuit l'institution qui a réinvesti 320 millions d'euros dans le pays l'an dernier, notamment en subsidiant des événements culturels, caritatifs ou encore sportifs pour un total de 185 millions. Les produits de la Loterie Nationale continuent donc à marquer de leur empreinte le sport professionnel belge, après le cyclisme (Lotto-Soudal) ou encore les EuroMillions League de basket et de volley. La possibilité de voir le Lotto donner son nom au stade Constant Vanden Stock, dont le naming à terme est une volonté affichée du président anderlechtois Marc Coucke, n'est, elle, pas à l'ordre du jour, selon la Loterie. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été dévoilés.