C'est sous la pluie que s'est disputée la dernière étape de ce Paris-Nice 2011. Tous les coureurs occupant les premiers postes au général semblant satisfaits, l'intérêt de la journée s'est donc porté sur le gain de l'étape. Et c'est le Français Thomas Voeckler qui a tiré son épingle du jeu. Déjà vainqueur mercredi, le coureur de l'équipe Europcar a remis le couvert.

Parti aux avant-postes après une trentaine de kilomètres, le Français a vu s'écrémer petit à petit le groupe de tête. Lors de l'ascension du Col d'Eze, il n'était plus accompagné que du jeune italien Diego Ulissi (Lampre). Afin d'éviter toute surprise au sprint, Voeckler a pris soin de s'en débarrasser bien avant la ligne d'arrivée, qu'il a franchi en solitaire. Tony Martin est arrivé au sein du peloton qui, réduit à une vingtaine d'hommes, avait pris en chasse l'Espagnol Samuel Sanchez (Euskaltel), récompensé de son effort au général où il a repris la cinquième place au Français Péraud (AG2R la Mondiale).

L'Allemand remporte donc cette édition 2011 de Paris-Nice devant son compatriote Andreas Klöden (RadioShack). Le Britannique Bradley Wiggins (Sky) termine troisième. Gagnant une place lors de la dernière étape, Maxime Monfort (Léopard), premier Belge, termine dixième au général.

Sportfootmagazine.be avec Belga

C'est sous la pluie que s'est disputée la dernière étape de ce Paris-Nice 2011. Tous les coureurs occupant les premiers postes au général semblant satisfaits, l'intérêt de la journée s'est donc porté sur le gain de l'étape. Et c'est le Français Thomas Voeckler qui a tiré son épingle du jeu. Déjà vainqueur mercredi, le coureur de l'équipe Europcar a remis le couvert. Parti aux avant-postes après une trentaine de kilomètres, le Français a vu s'écrémer petit à petit le groupe de tête. Lors de l'ascension du Col d'Eze, il n'était plus accompagné que du jeune italien Diego Ulissi (Lampre). Afin d'éviter toute surprise au sprint, Voeckler a pris soin de s'en débarrasser bien avant la ligne d'arrivée, qu'il a franchi en solitaire. Tony Martin est arrivé au sein du peloton qui, réduit à une vingtaine d'hommes, avait pris en chasse l'Espagnol Samuel Sanchez (Euskaltel), récompensé de son effort au général où il a repris la cinquième place au Français Péraud (AG2R la Mondiale). L'Allemand remporte donc cette édition 2011 de Paris-Nice devant son compatriote Andreas Klöden (RadioShack). Le Britannique Bradley Wiggins (Sky) termine troisième. Gagnant une place lors de la dernière étape, Maxime Monfort (Léopard), premier Belge, termine dixième au général. Sportfootmagazine.be avec Belga