Bouhanni, qui a revêtu le maillot de leader, a devancé l'Allemand John Degenkolb (Giant-Shimano) et Gianni Meersman (Omega Pharma-Quick Step). Grâce aux bonifications engrangées durant l'étape, Meersman est 2e du général devant Degenkolb et Greg Van Avermaet (BMC) 4e, là aussi grâce aux bonifications. Le Français, âgé de 23 ans, s'était déjà imposé l'an passé dans le premier sprint massif de la "Course au soleil". Plusieurs chutes se sont produites dans cette étape de plaine. L'une d'entre elles, à l'approche des 20 derniers kilomètres, a retardé notamment l'Australien Simon Gerrans. L'Américain Tejay Van Garderen, l'un des favoris au départ, a renoncé en cours de route, au 71e kilomètre, en raison de maux d'estomac. Lundi, la 2ème étape relie Rambouillet à Saint-Georges-sur-Baulche, sur un parcours de plaine de 205 km encore favorable aux sprinters. (Belga)

Bouhanni, qui a revêtu le maillot de leader, a devancé l'Allemand John Degenkolb (Giant-Shimano) et Gianni Meersman (Omega Pharma-Quick Step). Grâce aux bonifications engrangées durant l'étape, Meersman est 2e du général devant Degenkolb et Greg Van Avermaet (BMC) 4e, là aussi grâce aux bonifications. Le Français, âgé de 23 ans, s'était déjà imposé l'an passé dans le premier sprint massif de la "Course au soleil". Plusieurs chutes se sont produites dans cette étape de plaine. L'une d'entre elles, à l'approche des 20 derniers kilomètres, a retardé notamment l'Australien Simon Gerrans. L'Américain Tejay Van Garderen, l'un des favoris au départ, a renoncé en cours de route, au 71e kilomètre, en raison de maux d'estomac. Lundi, la 2ème étape relie Rambouillet à Saint-Georges-sur-Baulche, sur un parcours de plaine de 205 km encore favorable aux sprinters. (Belga)