L'Allemand, âgé de 25 ans, a devancé nettement l'Australien Matthew Goss (Orica GreenEdge) et l'Espagnol José Joaquin Rojas (Movistar). Tom Boonen s'est classé 5ème et Gert Steegmans 9ème. Le Français Nacer Bouhanni, le maillot jaune, a fini septième. Il se retrouve 2e du général à 8 secondes. Le Néerlandais Moreno Hofland (Belkin) est désormais 3e à 12 secondes. L'échappée du jour, menée par les Français Romain Feillu, Julien Fouchard et Perrig Quémeneur, a ouvert la course durant la quasi-totalité de cette étape courue à allure modérée (40,4 km/h de moyenne). Quémeneur, le dernier du trio à résister, est entré seul en tête sur le circuit de Magny-Cours. Il n'a été repris qu'à 2 kilomètres de l'arrivée. Mercredi, la 4e étape entre Nevers et Belleville (201,5 km) promet un final spectaculaire dans les monts du Beaujolais. Le mont Brouilly, une montée brève et pentue avec un passage à 25 pour cent, est située à 14,5 kilomètres de l'arrivée. (Belga)

L'Allemand, âgé de 25 ans, a devancé nettement l'Australien Matthew Goss (Orica GreenEdge) et l'Espagnol José Joaquin Rojas (Movistar). Tom Boonen s'est classé 5ème et Gert Steegmans 9ème. Le Français Nacer Bouhanni, le maillot jaune, a fini septième. Il se retrouve 2e du général à 8 secondes. Le Néerlandais Moreno Hofland (Belkin) est désormais 3e à 12 secondes. L'échappée du jour, menée par les Français Romain Feillu, Julien Fouchard et Perrig Quémeneur, a ouvert la course durant la quasi-totalité de cette étape courue à allure modérée (40,4 km/h de moyenne). Quémeneur, le dernier du trio à résister, est entré seul en tête sur le circuit de Magny-Cours. Il n'a été repris qu'à 2 kilomètres de l'arrivée. Mercredi, la 4e étape entre Nevers et Belleville (201,5 km) promet un final spectaculaire dans les monts du Beaujolais. Le mont Brouilly, une montée brève et pentue avec un passage à 25 pour cent, est située à 14,5 kilomètres de l'arrivée. (Belga)