Joli succès pour le coureur de l'équipe Vacansoleil, Thomas De Gendt. Le Belge, à l'attaque durant 40 km, a remporté la première étape de la course du soleil dimanche devant le Français Jérôme Roy (FDJ) et l'Australien Heinrich Haussler (Garmin-Cervélo).

Dès le quinzième kilomètre, deux coureurs, Damien Gaudin (Europcar) et Gorka Izagirre (Euskaltel), prenaient la poudre d'escampette. Les deux fuyards comptèrent jusqu'à huit minutes quinze secondes d'avance avant de se faire reprendre par le peloton à 42 km de l'arrivée. Deux bornes plus loin, Jérémy Roy (FDJ), Jens Voigt (Léopard-Trek) et Thomas De Gendt (Vacansoleil) passaient à l'offensive. Leur écart n'excéda jamais la minute, mais un vent favorable dans les derniers kilomètres leur permit de se disputer l'étape. Voigt lança le sprint à 350 mètres de la ligne, mais fut débordé. De Gendt démarra a 250 mètres du but et s'imposa devant Roy. Le peloton emmené par Haussler et Sagan échouait sur leurs talons.

Ce succès permet au Flandrien de mener la danse au classement général et de s'emparer de tous les maillots distinctifs hormis celui de meilleur grimpeur. L'objectif pour le Belge étant maintenant de garder le maillot jaune le plus longtemps possible.

Jules Monnier (stg)

Joli succès pour le coureur de l'équipe Vacansoleil, Thomas De Gendt. Le Belge, à l'attaque durant 40 km, a remporté la première étape de la course du soleil dimanche devant le Français Jérôme Roy (FDJ) et l'Australien Heinrich Haussler (Garmin-Cervélo). Dès le quinzième kilomètre, deux coureurs, Damien Gaudin (Europcar) et Gorka Izagirre (Euskaltel), prenaient la poudre d'escampette. Les deux fuyards comptèrent jusqu'à huit minutes quinze secondes d'avance avant de se faire reprendre par le peloton à 42 km de l'arrivée. Deux bornes plus loin, Jérémy Roy (FDJ), Jens Voigt (Léopard-Trek) et Thomas De Gendt (Vacansoleil) passaient à l'offensive. Leur écart n'excéda jamais la minute, mais un vent favorable dans les derniers kilomètres leur permit de se disputer l'étape. Voigt lança le sprint à 350 mètres de la ligne, mais fut débordé. De Gendt démarra a 250 mètres du but et s'imposa devant Roy. Le peloton emmené par Haussler et Sagan échouait sur leurs talons. Ce succès permet au Flandrien de mener la danse au classement général et de s'emparer de tous les maillots distinctifs hormis celui de meilleur grimpeur. L'objectif pour le Belge étant maintenant de garder le maillot jaune le plus longtemps possible. Jules Monnier (stg)