Septième victoire de la saison pour Matthew Goss (HTC-Highroad). L'Australien a enlevé mardi, au sprint, la troisième étape de Paris-Nice. Comme la veille, l'échappée du jour s'est formée dès le premier kilomètre de course. Cinq hommes, Pineau (FDJ), Kadri (AG2R la Mondiale), Veikkanen (Omega Pharma-Lotto), Gautier (Europcar) et Hardy (Bretagne-Schuller), prenaient les devants mais leur avance n'excédera jamais 3 minutes 30 secondes.

A vingt kilomètres de l'arrivée, Thomas Voeckler (Europcar) passe à l'action et se retrouve en tête avec le seul rescapé de l'échappée du jour Blel Kadri. Le peloton les reprend à cinq bornes de la ligne et se prépare au sprint massif. Dans le dernier virage, le sprinteur Peter Sagan dérape, provoquant la chute de plusieurs coureurs, dont les Belges Nikolas Maes (Quick Step) et Jürgen Roelandts (Omega Pharma-Lotto). Goss qui a échappé à la chute se montre le plus rapide et devance sur la ligne l'Australien Heinrich Haussler et le Russe Denis Galimzyanov.

Grâce aux dix secondes de bonifications obtenues suite à sa victoire, Goss s'empare également du maillot jaune de leader. L'Australien compte désormais deux secondes d'avance sur le Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil) et six sur Haussler.

Ce mercredi, la quatrième étape conduira les coureurs de Crêches-sur-Saône à Belleville, sur 191 km, avec au passage sept ascensions répertoriées, dont trois classées en deuxième catégorie.

Sportfootmagazine.be avec Belga

Septième victoire de la saison pour Matthew Goss (HTC-Highroad). L'Australien a enlevé mardi, au sprint, la troisième étape de Paris-Nice. Comme la veille, l'échappée du jour s'est formée dès le premier kilomètre de course. Cinq hommes, Pineau (FDJ), Kadri (AG2R la Mondiale), Veikkanen (Omega Pharma-Lotto), Gautier (Europcar) et Hardy (Bretagne-Schuller), prenaient les devants mais leur avance n'excédera jamais 3 minutes 30 secondes. A vingt kilomètres de l'arrivée, Thomas Voeckler (Europcar) passe à l'action et se retrouve en tête avec le seul rescapé de l'échappée du jour Blel Kadri. Le peloton les reprend à cinq bornes de la ligne et se prépare au sprint massif. Dans le dernier virage, le sprinteur Peter Sagan dérape, provoquant la chute de plusieurs coureurs, dont les Belges Nikolas Maes (Quick Step) et Jürgen Roelandts (Omega Pharma-Lotto). Goss qui a échappé à la chute se montre le plus rapide et devance sur la ligne l'Australien Heinrich Haussler et le Russe Denis Galimzyanov. Grâce aux dix secondes de bonifications obtenues suite à sa victoire, Goss s'empare également du maillot jaune de leader. L'Australien compte désormais deux secondes d'avance sur le Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil) et six sur Haussler. Ce mercredi, la quatrième étape conduira les coureurs de Crêches-sur-Saône à Belleville, sur 191 km, avec au passage sept ascensions répertoriées, dont trois classées en deuxième catégorie. Sportfootmagazine.be avec Belga