Une échappée de quatre coureurs (Voigt, Lemoine, Longo Borghini et Hupond), formée en début de parcours, a été reprise à l'entame de la dernière difficulté de la Montagne de Lure, Voigt faisant même de la résistance jusqu'à 7,5 km du sommet. L'équipe Sky a fourni la majorité du travail durant les 13,8 km de la dernière ascension au profit de son leader Richie Porte. Ce dernier profitait de la débauche d'énergie concédée par le jeune Talansky pour le contrer à moins de 2 km du sommet, dépasser Menchov et faire coup double dans la petite station des Alpes-de-Haute-Provence. Au classement général officieux, Porte (27 ans) devance désormais Talansky de 32 secondes et le Néerlandais Lieuwe Westra de 42 secondes. Samedi, la 6e étape conduira les coureurs sur 220 km entre Manosque et Nice, où la Course au Soleil se clôturera dimanche par un contre-la-montre individuel au Col d'Eze, sur 9,6 km. (TED)

Une échappée de quatre coureurs (Voigt, Lemoine, Longo Borghini et Hupond), formée en début de parcours, a été reprise à l'entame de la dernière difficulté de la Montagne de Lure, Voigt faisant même de la résistance jusqu'à 7,5 km du sommet. L'équipe Sky a fourni la majorité du travail durant les 13,8 km de la dernière ascension au profit de son leader Richie Porte. Ce dernier profitait de la débauche d'énergie concédée par le jeune Talansky pour le contrer à moins de 2 km du sommet, dépasser Menchov et faire coup double dans la petite station des Alpes-de-Haute-Provence. Au classement général officieux, Porte (27 ans) devance désormais Talansky de 32 secondes et le Néerlandais Lieuwe Westra de 42 secondes. Samedi, la 6e étape conduira les coureurs sur 220 km entre Manosque et Nice, où la Course au Soleil se clôturera dimanche par un contre-la-montre individuel au Col d'Eze, sur 9,6 km. (TED)