C'est la première fois que le snowboardcross figure au programme des Jeux Paralympiques. Les concurrents disputent trois runs et les deux meilleurs temps sont pris en compte pour le classement. Denis Colle, 25 ans, a signé le 5e temps du 1er run en 55.83 et aussi le 5e temps du 2e run en 54.49. Il a manqué un portique dans le 3e run qu'il n'a pu terminer. Il prend la 6e place du classement final avec un temps de 1:50.32. Le Flandrien, qui découvre les Jeux, perdu son pied et sa cheville dans un accident de moto en 2005 à l'âge de 17 ans. Les Américains ont trusté les premières places. Evan Strong a décroché l'or en 1:43.61 devant Michael Shea (1:44.18) et Keith Gabel (1:47.10). Jeudi, Jasper Balcaen, l'autre Belge engagé à Sotchi, a pris la 29e place du slalom (position debout). Il s'alignera aussi samedi dans le slalom géant. (Belga)

C'est la première fois que le snowboardcross figure au programme des Jeux Paralympiques. Les concurrents disputent trois runs et les deux meilleurs temps sont pris en compte pour le classement. Denis Colle, 25 ans, a signé le 5e temps du 1er run en 55.83 et aussi le 5e temps du 2e run en 54.49. Il a manqué un portique dans le 3e run qu'il n'a pu terminer. Il prend la 6e place du classement final avec un temps de 1:50.32. Le Flandrien, qui découvre les Jeux, perdu son pied et sa cheville dans un accident de moto en 2005 à l'âge de 17 ans. Les Américains ont trusté les premières places. Evan Strong a décroché l'or en 1:43.61 devant Michael Shea (1:44.18) et Keith Gabel (1:47.10). Jeudi, Jasper Balcaen, l'autre Belge engagé à Sotchi, a pris la 29e place du slalom (position debout). Il s'alignera aussi samedi dans le slalom géant. (Belga)