Ce coup de théâtre prive Serena Williams d'une troisième victoire de suite en Grand Chelem et permet à Azarenka, tenante du titre, de conserver provisoirement sa place de N.1 mondiale. Que Serena ait parue diminuée, surtout à la fin du deuxième set, n'enlève rien au formidable exploit réussi par la jeune Sloane Stephens, 19 ans, qui a déboulonné son idole dont les posters ornaient sa chambre. "Je ne sais pas, oh mon Dieu. C'est complètement fou, je pense que je vais coller un poster de moi-même sur mes murs", a réagi la jeune championne qui disputait le premier quart de finale en Grand Chelem de sa carrière. Serena, elle, peut se mordre les doigts d'avoir été une nouvelle fois trahie par son physique. Après s'être déjà tordu la cheville et ouvert la lèvre avec sa raquette dans le tournoi, elle s'est cette fois fait mal au dos au milieu du deuxième set, semblant un moment au bord de l'abandon. Dans l'autre demi-finale, la Russe Maria Sharapova (WTA 2) sera opposée à la Chinoise Na Li (WTA 6). . (WILLIAM WEST)

Ce coup de théâtre prive Serena Williams d'une troisième victoire de suite en Grand Chelem et permet à Azarenka, tenante du titre, de conserver provisoirement sa place de N.1 mondiale. Que Serena ait parue diminuée, surtout à la fin du deuxième set, n'enlève rien au formidable exploit réussi par la jeune Sloane Stephens, 19 ans, qui a déboulonné son idole dont les posters ornaient sa chambre. "Je ne sais pas, oh mon Dieu. C'est complètement fou, je pense que je vais coller un poster de moi-même sur mes murs", a réagi la jeune championne qui disputait le premier quart de finale en Grand Chelem de sa carrière. Serena, elle, peut se mordre les doigts d'avoir été une nouvelle fois trahie par son physique. Après s'être déjà tordu la cheville et ouvert la lèvre avec sa raquette dans le tournoi, elle s'est cette fois fait mal au dos au milieu du deuxième set, semblant un moment au bord de l'abandon. Dans l'autre demi-finale, la Russe Maria Sharapova (WTA 2) sera opposée à la Chinoise Na Li (WTA 6). . (WILLIAM WEST)