Kim Clijsters s'est qualifiée lundi pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, le premier tournoi du Grand Chelem de l'année, à Melbourne. La 3ème joueuse mondiale, tête de série N.3, s'est imposée en deux sets, 7-6 (7/3) et 6-2 face à la Russe Ekaterina Makarova, 49e mondiale. Le partie a duré 1 heure et 28 minutes de jeu.

Face à Makarova, 22 ans, tombeuse de la Serbe Ana Ivanovic (WTA 20) au premier tour et de la Russe Nadia Petrova (WTA 15) au 3e tour, Clijsters démarrait la partie en trombe avant d'alterner le bon et le moins bon. Elle débutait par un jeu blanc sur son service, puis prenait facilement celui de la Russe. Réalisant le contre-break dans le jeu suivant, Makarova s'appuya bien sur son service pour égaliser à 2-2, avant que les deux joueuses ne remportent leurs mises en jeu jusqu'au jeu décisif. Makarova devait néanmoins s'employer à sauver au passage deux balles de set à 6-5 pour Clijsters. Dans le tie-break, Clijsters s'échappait à 4-1 pour empocher le premier set par 7 points à 3, en 56 minutes.

Prenant le service de son adversaire dans le 3e jeu de la seconde manche, la numéro un belge prit rapidement l'ascendant pour confirmer sa domination en la breakant à nouveau dans le 7e jeu et mener 5-2. Enfin libérée, Clijsters n'avait aucune difficulté à remporter son service à suivre et clôturer les débats par 6-2, après 32 minutes.

Kim Clijsters (WTA 3) était satisfaite de sa prestation de mardi. "Makarova est une joueuse dangereuse. Elle est gauchère et a battu dans ce tournoi quelques grands noms. Donc, j'étais sur mes gardes. J'avais du mal au début à lire son jeu et j'ai dû m'adapter", a expliqué Kim Clijsters après son succès. "Pourtant, je trouve que j'ai bien joué, aussi dans le jeu décisif. Je suis restée concentrée et j'ai continué à me battre. J'essaie de jouer de mieux en mieux au fil du tournoi."

Clijsters a reçu un médicament de la part du kiné au cours du 2e set. "J'avais une raideur à la fesse gauche. Mon muscle commençait à devenir dur. J'ai demandé un cachet pour éviter que cela ne devienne difficile pour moi en cas de 3e set. La douleur a diminué ensuite", a encore expliqué la N.1 belge.

En quart de finale, un stade de la compétition qu'elle atteint pour la 6e fois de sa carrière à Melbourne (la 18e en Grand Chelem), Clijsters sera opposée à Agnieszka Radwanska (WTA 14), qui s'est de son côté débarrassée de la Chinoise Peng Shuai (WTA 54), par 7-5, 3-6 et 7-5. Clijsters, 27 ans, et la Polonaise de six ans sa cadette, ne se sont rencontrées qu'une seule fois, lors des 8èmes de finale du tournoi de Wimbledon en 2006, avec un succès (6-2, 6-2) de la Limbourgeoise à la clé.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Kim Clijsters s'est qualifiée lundi pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, le premier tournoi du Grand Chelem de l'année, à Melbourne. La 3ème joueuse mondiale, tête de série N.3, s'est imposée en deux sets, 7-6 (7/3) et 6-2 face à la Russe Ekaterina Makarova, 49e mondiale. Le partie a duré 1 heure et 28 minutes de jeu. Face à Makarova, 22 ans, tombeuse de la Serbe Ana Ivanovic (WTA 20) au premier tour et de la Russe Nadia Petrova (WTA 15) au 3e tour, Clijsters démarrait la partie en trombe avant d'alterner le bon et le moins bon. Elle débutait par un jeu blanc sur son service, puis prenait facilement celui de la Russe. Réalisant le contre-break dans le jeu suivant, Makarova s'appuya bien sur son service pour égaliser à 2-2, avant que les deux joueuses ne remportent leurs mises en jeu jusqu'au jeu décisif. Makarova devait néanmoins s'employer à sauver au passage deux balles de set à 6-5 pour Clijsters. Dans le tie-break, Clijsters s'échappait à 4-1 pour empocher le premier set par 7 points à 3, en 56 minutes. Prenant le service de son adversaire dans le 3e jeu de la seconde manche, la numéro un belge prit rapidement l'ascendant pour confirmer sa domination en la breakant à nouveau dans le 7e jeu et mener 5-2. Enfin libérée, Clijsters n'avait aucune difficulté à remporter son service à suivre et clôturer les débats par 6-2, après 32 minutes. Kim Clijsters (WTA 3) était satisfaite de sa prestation de mardi. "Makarova est une joueuse dangereuse. Elle est gauchère et a battu dans ce tournoi quelques grands noms. Donc, j'étais sur mes gardes. J'avais du mal au début à lire son jeu et j'ai dû m'adapter", a expliqué Kim Clijsters après son succès. "Pourtant, je trouve que j'ai bien joué, aussi dans le jeu décisif. Je suis restée concentrée et j'ai continué à me battre. J'essaie de jouer de mieux en mieux au fil du tournoi." Clijsters a reçu un médicament de la part du kiné au cours du 2e set. "J'avais une raideur à la fesse gauche. Mon muscle commençait à devenir dur. J'ai demandé un cachet pour éviter que cela ne devienne difficile pour moi en cas de 3e set. La douleur a diminué ensuite", a encore expliqué la N.1 belge.En quart de finale, un stade de la compétition qu'elle atteint pour la 6e fois de sa carrière à Melbourne (la 18e en Grand Chelem), Clijsters sera opposée à Agnieszka Radwanska (WTA 14), qui s'est de son côté débarrassée de la Chinoise Peng Shuai (WTA 54), par 7-5, 3-6 et 7-5. Clijsters, 27 ans, et la Polonaise de six ans sa cadette, ne se sont rencontrées qu'une seule fois, lors des 8èmes de finale du tournoi de Wimbledon en 2006, avec un succès (6-2, 6-2) de la Limbourgeoise à la clé. Sportfootmagazine.be, avec Belga