"J'ai fait ce que je devais faire, surtout tactiquement", a estimé la Limbourgeoise, 14e mondiale, tenante du titre à Melbourne.

"A Brisbane, ce fut un match difficile", a rappelé Kim Clijsters évoquant son abandon en demi-finales face à la Slovaque. "Chaque match est différent, il faut toujours être très concentrée. J'ai essayé de gagner chaque point. C'était dur, mais j'ai gagné."

Le premier break de la rencontre est tombé après 25 minutes de jeu, au 6e jeu, en faveur de Kim Clijsters. Mais Daniela Hantuchova contre-attaquait directement pour ramener à 4-3. La Slovaque demandait dans la foulée un temps mort médical pour se faire "taper" la cheville gauche. La Limbourgeoise prenait à nouveau le service de son adversaire pour conclure ensuite sur sa mise en jeu : 6 à 3 en 43 minutes.

Kim Clijsters insistait encore d'entrée de second set pour réaliser le break avant de sauver elle-même trois balles de break sur son service pour mener ensuite 4 à 1 puis 5-2. L'ex-numéro 1 mondial pouvait servir pour le match et conclure à 6 jeux à 2.

Cette victoire a fait très plaisir à la numéro 1 belge, elle qui évoluait sur le Hisense Arena. La dernière fois qu'elle y avait presté, elle avait encaissé l'une de ses plus lourdes défaites sur le circuit, il y a deux ans, 6-0, 6-1 face à la Russe Nadia Petrova.

"Je n'aurais pas pu jouer plus mal que ce match-là", se souvenait Kim Clijsters. "Peut-être que le souvenir de ce match m'a donné une motivation supplémentaire. Je voulais éviter que cela se reproduise."

En 8es de finale, Kim Clijsters rencontrera la Chinoise Na Li (N.5), 6e joueuse du monde et lauréate à Roland Garros, dans un 'remake' de la finale de l'an dernier. Na Li a profité de l'abandon de son adversaire au 3e tour.

En tenant du compte de la finale de l'Open d'Australie remporté par Clijsters l'an dernier : 3-6, 6-3, 6-3, la Limbourgeoise mène 5 à 2 dans ses confrontations face à la Chinoise sur le circuit WTA. "Nous avions toutes les deux joué notre meilleur tennis. Ce qui était super en un pareil moment", se souvient la Belge.

Juste avant le rendez-vous à Melbourne, Na Li, 29 ans, l'avait emporté sur Clijsters, 14e mondiale, à Sydney, 7-6 (7/3), 6-3.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"J'ai fait ce que je devais faire, surtout tactiquement", a estimé la Limbourgeoise, 14e mondiale, tenante du titre à Melbourne. "A Brisbane, ce fut un match difficile", a rappelé Kim Clijsters évoquant son abandon en demi-finales face à la Slovaque. "Chaque match est différent, il faut toujours être très concentrée. J'ai essayé de gagner chaque point. C'était dur, mais j'ai gagné." Le premier break de la rencontre est tombé après 25 minutes de jeu, au 6e jeu, en faveur de Kim Clijsters. Mais Daniela Hantuchova contre-attaquait directement pour ramener à 4-3. La Slovaque demandait dans la foulée un temps mort médical pour se faire "taper" la cheville gauche. La Limbourgeoise prenait à nouveau le service de son adversaire pour conclure ensuite sur sa mise en jeu : 6 à 3 en 43 minutes. Kim Clijsters insistait encore d'entrée de second set pour réaliser le break avant de sauver elle-même trois balles de break sur son service pour mener ensuite 4 à 1 puis 5-2. L'ex-numéro 1 mondial pouvait servir pour le match et conclure à 6 jeux à 2. Cette victoire a fait très plaisir à la numéro 1 belge, elle qui évoluait sur le Hisense Arena. La dernière fois qu'elle y avait presté, elle avait encaissé l'une de ses plus lourdes défaites sur le circuit, il y a deux ans, 6-0, 6-1 face à la Russe Nadia Petrova. "Je n'aurais pas pu jouer plus mal que ce match-là", se souvenait Kim Clijsters. "Peut-être que le souvenir de ce match m'a donné une motivation supplémentaire. Je voulais éviter que cela se reproduise." En 8es de finale, Kim Clijsters rencontrera la Chinoise Na Li (N.5), 6e joueuse du monde et lauréate à Roland Garros, dans un 'remake' de la finale de l'an dernier. Na Li a profité de l'abandon de son adversaire au 3e tour. En tenant du compte de la finale de l'Open d'Australie remporté par Clijsters l'an dernier : 3-6, 6-3, 6-3, la Limbourgeoise mène 5 à 2 dans ses confrontations face à la Chinoise sur le circuit WTA. "Nous avions toutes les deux joué notre meilleur tennis. Ce qui était super en un pareil moment", se souvient la Belge.Juste avant le rendez-vous à Melbourne, Na Li, 29 ans, l'avait emporté sur Clijsters, 14e mondiale, à Sydney, 7-6 (7/3), 6-3.Sportfootmagazine.be, avec Belga