L'ancien défenseur du Standard et de La Louvière, Oguchi Onyewu, a connu son deuxième grand échec international à l'AC Milan. La question se pose donc: a-t-il le niveau international?

Oui, très certainement. Oguchi Onyewu l'a prouvé avec sa sélection américaine, faisant jeu égal avec des attaquants de calibre mondial. De plus, ses échecs à Newcastle et à l'AC Milan n'ont pas la même valeur. A Newcastle, Onyewu n'était pas assez armé pour un tel championnat. Trop jeune, il a mûri au Standard, dans un contexte favorable. Au moment de partir de nouveau tenter sa chance à l'étranger, il était prêt. Mais il a peut-être vu trop grand. Un club comme...Newcastle aurait constitué une meilleure solution. A l'AC Milan, il aboutissait dans un des dix meilleurs clubs étrangers. La concurrence s'avéra trop rude pour lui et il fut gêné durant une saison par des blessures. De plus, son style se prête davantage à un championnat comme la Bundesliga ou la Premier League.

Va-t-il connaître un troisième échec à Twente? Normalement non. Car, le championnat néerlandais est de moindre facture et surtout parce que l'entraîneur en fonction, notre compatriote Michel Preud'homme, le connaît parfaitement.

Stéphane Vande Velde

L'ancien défenseur du Standard et de La Louvière, Oguchi Onyewu, a connu son deuxième grand échec international à l'AC Milan. La question se pose donc: a-t-il le niveau international? Oui, très certainement. Oguchi Onyewu l'a prouvé avec sa sélection américaine, faisant jeu égal avec des attaquants de calibre mondial. De plus, ses échecs à Newcastle et à l'AC Milan n'ont pas la même valeur. A Newcastle, Onyewu n'était pas assez armé pour un tel championnat. Trop jeune, il a mûri au Standard, dans un contexte favorable. Au moment de partir de nouveau tenter sa chance à l'étranger, il était prêt. Mais il a peut-être vu trop grand. Un club comme...Newcastle aurait constitué une meilleure solution. A l'AC Milan, il aboutissait dans un des dix meilleurs clubs étrangers. La concurrence s'avéra trop rude pour lui et il fut gêné durant une saison par des blessures. De plus, son style se prête davantage à un championnat comme la Bundesliga ou la Premier League. Va-t-il connaître un troisième échec à Twente? Normalement non. Car, le championnat néerlandais est de moindre facture et surtout parce que l'entraîneur en fonction, notre compatriote Michel Preud'homme, le connaît parfaitement. Stéphane Vande Velde