Pour sa première course d'après suspension, l'ancien recordman du monde du 100 m a pris la 3e place du 100 m du meeting de Lucerne, mardi en Suisse, avec un temps de 10.30. "J'étais trop nerveux, je voulais trop bien faire", a déclaré Asafa Powell vendredi en conférence de presse. "J'ai encore besoin de plusieurs courses pour retrouver mon niveau d'il y a deux ans. C'est pourquoi la Nuit de l'athlétisme est une opportunité pour moi. Je n'ai cependant pas d'attentes en matière de chrono, je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre". "Je sens que je pourrai encore courir vite cette année", a poursuivi Powell. "Je serai peut-être au Memorial Van Damme. Mon prochain objectif, ce sont les Jeux de Rio. Je devrai alors descendre sous les 9.80 ou 9.70. Si c'est le cas je pourrais encore continuer quelques années". (Belga)

Pour sa première course d'après suspension, l'ancien recordman du monde du 100 m a pris la 3e place du 100 m du meeting de Lucerne, mardi en Suisse, avec un temps de 10.30. "J'étais trop nerveux, je voulais trop bien faire", a déclaré Asafa Powell vendredi en conférence de presse. "J'ai encore besoin de plusieurs courses pour retrouver mon niveau d'il y a deux ans. C'est pourquoi la Nuit de l'athlétisme est une opportunité pour moi. Je n'ai cependant pas d'attentes en matière de chrono, je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre". "Je sens que je pourrai encore courir vite cette année", a poursuivi Powell. "Je serai peut-être au Memorial Van Damme. Mon prochain objectif, ce sont les Jeux de Rio. Je devrai alors descendre sous les 9.80 ou 9.70. Si c'est le cas je pourrais encore continuer quelques années". (Belga)