Assuré de terminer la saison à la place de N.1 mondial, Djokovic n'avait plus perdu aussi tôt dans un tournoi depuis celui de Miami en mars 2010 où il s'était également incliné d'entrée face à Olivier Rochus. Cette saison, Djokovic avait atteint au moins le dernier carré dans tous les tournois qu'il a disputés hormis le Masters 1000 de Madrid en mai où il avait été arrêté en quarts de finale. Sa défaite est un nouveau coup dur pour le tournoi de Bercy déjà privé de Roger Federer et de Rafael Nadal, forfaits. Malade en début de semaine, Djokovic, qui a également fait un aller-retour à Belgrade dimanche pour rendre visite à son père hospitalisé, a pourtant réussi un début de match parfait face à Querrey, 23-ème joueur mondial. Il a en effet rapidement mené 6-0, 2-0 pour s'orienter vers un succès facile. Mais il s'est ensuite écroulé pour quitter par la petite porte un tournoi qu'il avait remporté en 2009. Il n'avait à ce jour jamais été battu par Querrey. Le Serbe, qui restait sur des victoires à Pékin et Shanghai, peut désormais se consacrer au Masters qui commence lundi à Londres. Querrey rencontrera lui le Canadien Milos Raonic (ATP 14) ou le Français Jeremy Chardy (ATP 34) au 2-ème tour. (LIONEL BONAVENTURE)

Assuré de terminer la saison à la place de N.1 mondial, Djokovic n'avait plus perdu aussi tôt dans un tournoi depuis celui de Miami en mars 2010 où il s'était également incliné d'entrée face à Olivier Rochus. Cette saison, Djokovic avait atteint au moins le dernier carré dans tous les tournois qu'il a disputés hormis le Masters 1000 de Madrid en mai où il avait été arrêté en quarts de finale. Sa défaite est un nouveau coup dur pour le tournoi de Bercy déjà privé de Roger Federer et de Rafael Nadal, forfaits. Malade en début de semaine, Djokovic, qui a également fait un aller-retour à Belgrade dimanche pour rendre visite à son père hospitalisé, a pourtant réussi un début de match parfait face à Querrey, 23-ème joueur mondial. Il a en effet rapidement mené 6-0, 2-0 pour s'orienter vers un succès facile. Mais il s'est ensuite écroulé pour quitter par la petite porte un tournoi qu'il avait remporté en 2009. Il n'avait à ce jour jamais été battu par Querrey. Le Serbe, qui restait sur des victoires à Pékin et Shanghai, peut désormais se consacrer au Masters qui commence lundi à Londres. Querrey rencontrera lui le Canadien Milos Raonic (ATP 14) ou le Français Jeremy Chardy (ATP 34) au 2-ème tour. (LIONEL BONAVENTURE)