Le défenseur du Zenit Saint-Pétersbourg sait que les chances de le voir débuter contre l'Algérie, mardi, sont faibles. "Il semble que je devrai me contenter d'un rôle de remplaçant dans le premier match. C'est donc à moi de rester fort mentalement, c'est nouveau pour moi", a raconté Lombaerts, souvent présent dans le onze de base du Zenit. Les Belges ont effectué leur premier entraînement au Brésil mercredi. "Je n'ai encore que peu ressenti l'ambiance du Mondial. L'escorte policière qui nous a emmenés de l'avion à l'hôtel était impressionnante et j'ai même vu quelques drapeaux belges le long du chemin", a ajouté Lombaerts. Lombaerts ne semblait pas vraiment enthousiaste concernant l'hôtel des Belges à Mogi das Cruzes. "J'ai déjà connu mieux, mais j'ai aussi vu pire. Moi-même j'ai déjà eu l'habittude de vivre à l'hôtel. En Russie, je suis en effet plus souvent à l'hôtel qu'à la maison. Ici, c'est un très grand complexe, il fait très calme et le terrain est bon. La pelouse n'est pas trop molle, le ballon circule rapidement et nous ne pouvons donc pas nous plaindre", a conclu Lombaerts. (Belga)

Le défenseur du Zenit Saint-Pétersbourg sait que les chances de le voir débuter contre l'Algérie, mardi, sont faibles. "Il semble que je devrai me contenter d'un rôle de remplaçant dans le premier match. C'est donc à moi de rester fort mentalement, c'est nouveau pour moi", a raconté Lombaerts, souvent présent dans le onze de base du Zenit. Les Belges ont effectué leur premier entraînement au Brésil mercredi. "Je n'ai encore que peu ressenti l'ambiance du Mondial. L'escorte policière qui nous a emmenés de l'avion à l'hôtel était impressionnante et j'ai même vu quelques drapeaux belges le long du chemin", a ajouté Lombaerts. Lombaerts ne semblait pas vraiment enthousiaste concernant l'hôtel des Belges à Mogi das Cruzes. "J'ai déjà connu mieux, mais j'ai aussi vu pire. Moi-même j'ai déjà eu l'habittude de vivre à l'hôtel. En Russie, je suis en effet plus souvent à l'hôtel qu'à la maison. Ici, c'est un très grand complexe, il fait très calme et le terrain est bon. La pelouse n'est pas trop molle, le ballon circule rapidement et nous ne pouvons donc pas nous plaindre", a conclu Lombaerts. (Belga)