"Un attaquant devrait se trouver sur le terrain avec son équipe. Je suis physiquement à 100%, mais c'est au coach d'établir le onze de base", a déclaré Emile Mpenza dans une interview accordée au site internet du Neftchi Bakou. L'ex-international belge souffre du faible temps de jeu que lui accorde son entraîneur Boyukagha Hajiyev : "Je ne suis pas satisfait et le club non plus. Cependant, je ne me suis jamais plains et j'ai toujours eu un comportement professionnel." Depuis le début de la saison, MPenza n'a disputé que huit rencontres, sans jamais être titulaire, et il n'a inscrit que deux petits buts en amical.

Dans ces conditions, l'ancien buteur du Standard a demandé à ses agents de lui trouver une solution dès le mercato de janvier. "Mes managers ont déjà commencé à me chercher un nouveau club. Je pense que je vais partir dès cet hiver. Mais je ne désire pas partir à tout prix. J'aime l'attitude du club envers les joueurs."

A 33 ans, Emile MPenza devrait privilégier un retour en Belgique, dans l'optique de sa fin de carrière. A moins bien sûr qu'une dernière pige, impossible à refuser, ne lui soit proposée dans championnat plus exotique.

Sportfootmagazine.be

"Un attaquant devrait se trouver sur le terrain avec son équipe. Je suis physiquement à 100%, mais c'est au coach d'établir le onze de base", a déclaré Emile Mpenza dans une interview accordée au site internet du Neftchi Bakou. L'ex-international belge souffre du faible temps de jeu que lui accorde son entraîneur Boyukagha Hajiyev : "Je ne suis pas satisfait et le club non plus. Cependant, je ne me suis jamais plains et j'ai toujours eu un comportement professionnel." Depuis le début de la saison, MPenza n'a disputé que huit rencontres, sans jamais être titulaire, et il n'a inscrit que deux petits buts en amical. Dans ces conditions, l'ancien buteur du Standard a demandé à ses agents de lui trouver une solution dès le mercato de janvier. "Mes managers ont déjà commencé à me chercher un nouveau club. Je pense que je vais partir dès cet hiver. Mais je ne désire pas partir à tout prix. J'aime l'attitude du club envers les joueurs." A 33 ans, Emile MPenza devrait privilégier un retour en Belgique, dans l'optique de sa fin de carrière. A moins bien sûr qu'une dernière pige, impossible à refuser, ne lui soit proposée dans championnat plus exotique. Sportfootmagazine.be