Le nageur des Dauphins Mouscronnois a enregistré un chrono de 2:12.97, améliorant d'une demi-seconde son record sur la distance, réalisé à Anvers le 17 mars 2012 (2:13.42). "Je suis très heureux car mon précédent record date d'il y a deux ans, mais je suis encore une seconde au-dessus de la limite pour l'Euro", a réagi Coreelman, 22 ans, après son record. Le temps de sélection à l'Euro de Berlin est en effet de 2:11.71. Il lui reste les championnats de Belgique open, la semaine prochaine à Anvers (2-4 mai) pour décrocher un ticket pour Berlin (13-24 août). "Je suis en bonne forme, j'espère y arriver la semaine prochaine. Sur 50m et 100m brasse (ndlr: les temps limites sont de 27.80 et 1:00.94), ça me semble impossible. Ma seule chance, c'est le 200m. Moi, je nagerai pour la première place, et puis on verra bien". En début d'année, Coreelman avait quitté le GOLD pour les Dauphins Mouscronnois. "Tout est nouveau, tout est différent. J'ai déjà eu un record de Belgique, mais il est difficile de faire des prévisions pour la suite à l'heure actuelle." . (Belga)

Le nageur des Dauphins Mouscronnois a enregistré un chrono de 2:12.97, améliorant d'une demi-seconde son record sur la distance, réalisé à Anvers le 17 mars 2012 (2:13.42). "Je suis très heureux car mon précédent record date d'il y a deux ans, mais je suis encore une seconde au-dessus de la limite pour l'Euro", a réagi Coreelman, 22 ans, après son record. Le temps de sélection à l'Euro de Berlin est en effet de 2:11.71. Il lui reste les championnats de Belgique open, la semaine prochaine à Anvers (2-4 mai) pour décrocher un ticket pour Berlin (13-24 août). "Je suis en bonne forme, j'espère y arriver la semaine prochaine. Sur 50m et 100m brasse (ndlr: les temps limites sont de 27.80 et 1:00.94), ça me semble impossible. Ma seule chance, c'est le 200m. Moi, je nagerai pour la première place, et puis on verra bien". En début d'année, Coreelman avait quitté le GOLD pour les Dauphins Mouscronnois. "Tout est nouveau, tout est différent. J'ai déjà eu un record de Belgique, mais il est difficile de faire des prévisions pour la suite à l'heure actuelle." . (Belga)