François Heersbrandt devient ainsi le premier nageur belge médaillé en Championnat d'Europe en petit bassin grâce à un nouveau record de Belgique, en 50.44. Qualifié pour la finale du 100m papillon avec le deuxième chrono des finalistes, il a abaissé de 43 centièmes son record de Belgique établi la veille en 50.87.

"Je savais que je devrais battre une nouvelle fois mon record de Belgique (50.87) si je voulais décrocher une médaille", a expliqué François Heersbrandt. "J'ai décidé de faire les trois premières longueurs à mon rythme et ne pas m'époumoner à suivre les premiers. Je ne devais pas me laisser déstabiliser par ceux qui partiraient vite. Puis, j'ai vu que j'étais bien et j'ai été capable d'accélérer pour aller chercher cette médaille. Un grand bonheur!", a poursuivi le Brabançon.

"Après être passé sous les 51 secondes en séries, mon objectif était déjà atteint. J'avais à coeur de montrer ce dont je suis capable sur la scène internationale. Je travaille avec un nouveau staff depuis janvier et nous faisons un super boulot. Je mords sur ma chique aux entraînements et je suis très heureux de voir que ça paie", a ajouté celui qui fêtera ses 22 ans lundi.

Troisième médaillée belge

Fanny Lecluyse est, elle, la 3e nageuse belge médaillée dans un Euro en petit bassin, après Brigitte Becue (l'or sur 100m brasse à Sheffield en 1998 et à Lisbonne en 1999, ainsi que le bronze sur 200 m brasse à Lisbonne) et Kimberly Buys (médaille d'argent en 2010 à Eindhoven sur 200m 4 nages).

Très heureuse de sa médaille de bronze, Fanny Lecluyse y voit surtout un bon présage et une source de motivation pour les Jeux Olympiques de Londres, où elle est qualifiée sur la distance. "Cet Euro constitue avant tout une préparation pour les Jeux Olympiques de Londres et cette médaille me motive énormément", a-t-elle déclaré. "Je suis très heureuse. J'avais choisi de faire des mouvements plus longs qu'en séries, pour finir la course plus rapidement. Ce n'est qu'à la touche que je manque la médaille d'argent. Je m'entraîne très dur pour progresser et bien figurer dans les grandes compétitions. Je savais que j'étais en forme, et dans ces cas-là on veut toujours plus."

Qualifiée pour la finale avec le 3e temps (2:23.29), la Mouscronnoise a battu son record national établi samedi dernier à Angers (2:21.99) pour le porter à 2:21.14.

Jasper Aerents et Emmanuel Vanluchene étaient eux engagés dans le 100m nage libre. Leur route s'est arrêtée en demi-finales avec des temps respectivement de 48.29 et 48.40 secondes, les 14e et 17e temps des demi-finalistes. Ils auraient dû nager en 48.08 pour décrocher leur place en finale. En séries, Aerents avait signé le 13e temps en 48.20 et Vanluchene le 22e temps en 48.58.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

François Heersbrandt devient ainsi le premier nageur belge médaillé en Championnat d'Europe en petit bassin grâce à un nouveau record de Belgique, en 50.44. Qualifié pour la finale du 100m papillon avec le deuxième chrono des finalistes, il a abaissé de 43 centièmes son record de Belgique établi la veille en 50.87. "Je savais que je devrais battre une nouvelle fois mon record de Belgique (50.87) si je voulais décrocher une médaille", a expliqué François Heersbrandt. "J'ai décidé de faire les trois premières longueurs à mon rythme et ne pas m'époumoner à suivre les premiers. Je ne devais pas me laisser déstabiliser par ceux qui partiraient vite. Puis, j'ai vu que j'étais bien et j'ai été capable d'accélérer pour aller chercher cette médaille. Un grand bonheur!", a poursuivi le Brabançon. "Après être passé sous les 51 secondes en séries, mon objectif était déjà atteint. J'avais à coeur de montrer ce dont je suis capable sur la scène internationale. Je travaille avec un nouveau staff depuis janvier et nous faisons un super boulot. Je mords sur ma chique aux entraînements et je suis très heureux de voir que ça paie", a ajouté celui qui fêtera ses 22 ans lundi. Troisième médaillée belge Fanny Lecluyse est, elle, la 3e nageuse belge médaillée dans un Euro en petit bassin, après Brigitte Becue (l'or sur 100m brasse à Sheffield en 1998 et à Lisbonne en 1999, ainsi que le bronze sur 200 m brasse à Lisbonne) et Kimberly Buys (médaille d'argent en 2010 à Eindhoven sur 200m 4 nages). Très heureuse de sa médaille de bronze, Fanny Lecluyse y voit surtout un bon présage et une source de motivation pour les Jeux Olympiques de Londres, où elle est qualifiée sur la distance. "Cet Euro constitue avant tout une préparation pour les Jeux Olympiques de Londres et cette médaille me motive énormément", a-t-elle déclaré. "Je suis très heureuse. J'avais choisi de faire des mouvements plus longs qu'en séries, pour finir la course plus rapidement. Ce n'est qu'à la touche que je manque la médaille d'argent. Je m'entraîne très dur pour progresser et bien figurer dans les grandes compétitions. Je savais que j'étais en forme, et dans ces cas-là on veut toujours plus." Qualifiée pour la finale avec le 3e temps (2:23.29), la Mouscronnoise a battu son record national établi samedi dernier à Angers (2:21.99) pour le porter à 2:21.14. Jasper Aerents et Emmanuel Vanluchene étaient eux engagés dans le 100m nage libre. Leur route s'est arrêtée en demi-finales avec des temps respectivement de 48.29 et 48.40 secondes, les 14e et 17e temps des demi-finalistes. Ils auraient dû nager en 48.08 pour décrocher leur place en finale. En séries, Aerents avait signé le 13e temps en 48.20 et Vanluchene le 22e temps en 48.58. Sportfootmagazine.be, avec Belga