Le nom de l'arrière gauche du Standard, Landry Mulemo, en fin de contrat, avait circulé à Anderlecht. Certes, Jelle Van Damme partait pour Wolverhampton mais on voyait mal Mulemo, écarté au Standard et qui restait sur une saison médiocre à Liège, recevoir une promotion en signant chez les champions de Belgique. Ce coup ressemblait davantage à un coup médiatique qu'à une bonne affaire sportive. Il s'inscrivait dans la guerre d'influence que se livrent les deux clubs.

Après Mémé Tchité parti à Anderlecht, il y eut Dieumerci Mbokani, chipé par le Standard. Cela s'avéra deux coups gagnants. Après l'affaire Van Damme, courtisé par le Standard l'an passé, voilà qu'Anderlecht tente une vengeance... qui n'en est pas vraiment une. Si cette affaire aboutissait, c'est en effet le Standard qui aurait ri sous cape. Car, Mulemo n'a pas convaincu et n'a, pour le moment, pas sa place à Anderlecht. Un soupçon de réalisme a saisi hier les dirigeants bruxellois qui ont donc publié un communiqué, annonçant que Mulemo ne constituait plus une option. Les supporters anderlechtois ont pu pousser un ouf de soulagement.

Stephane Vande Velde

Le nom de l'arrière gauche du Standard, Landry Mulemo, en fin de contrat, avait circulé à Anderlecht. Certes, Jelle Van Damme partait pour Wolverhampton mais on voyait mal Mulemo, écarté au Standard et qui restait sur une saison médiocre à Liège, recevoir une promotion en signant chez les champions de Belgique. Ce coup ressemblait davantage à un coup médiatique qu'à une bonne affaire sportive. Il s'inscrivait dans la guerre d'influence que se livrent les deux clubs. Après Mémé Tchité parti à Anderlecht, il y eut Dieumerci Mbokani, chipé par le Standard. Cela s'avéra deux coups gagnants. Après l'affaire Van Damme, courtisé par le Standard l'an passé, voilà qu'Anderlecht tente une vengeance... qui n'en est pas vraiment une. Si cette affaire aboutissait, c'est en effet le Standard qui aurait ri sous cape. Car, Mulemo n'a pas convaincu et n'a, pour le moment, pas sa place à Anderlecht. Un soupçon de réalisme a saisi hier les dirigeants bruxellois qui ont donc publié un communiqué, annonçant que Mulemo ne constituait plus une option. Les supporters anderlechtois ont pu pousser un ouf de soulagement. Stephane Vande Velde