Le dossier du Sarma a déjà fait couler beaucoup d'encre à Mouscron. Rappel. Ce bâtiment désaffecté du centre-ville (ancien magasin Sarma), propriété de la Ville, avait été acheté en 2006 par Philippe Dufermont, qui avait versé la somme de la transaction sur le compte de l'Excelsior, sans s'en rendre compte, selon lui. La Ville avait riposté quelques mois plus tard et dit que ce bâtiment lui appartenait toujours, vu qu'elle n'avait rien encaissé. Par la suite, Dufermont s'est retrouvé à la présidence du club. Il affirmait que le Sarma lui appartenait et l'affaire est allée en Justice. Le tribunal de première instance de Tournai vient de trancher : le bâtiment appartient toujours à la Ville. Encore un sale coup pour le portefeuille de Philippe Dufermont, qui a aussi perdu tout ce qu'il avait mis dans le club puisque celui-ci a été déclaré en faillite entre-temps.

Pierre Danvoye

Le dossier du Sarma a déjà fait couler beaucoup d'encre à Mouscron. Rappel. Ce bâtiment désaffecté du centre-ville (ancien magasin Sarma), propriété de la Ville, avait été acheté en 2006 par Philippe Dufermont, qui avait versé la somme de la transaction sur le compte de l'Excelsior, sans s'en rendre compte, selon lui. La Ville avait riposté quelques mois plus tard et dit que ce bâtiment lui appartenait toujours, vu qu'elle n'avait rien encaissé. Par la suite, Dufermont s'est retrouvé à la présidence du club. Il affirmait que le Sarma lui appartenait et l'affaire est allée en Justice. Le tribunal de première instance de Tournai vient de trancher : le bâtiment appartient toujours à la Ville. Encore un sale coup pour le portefeuille de Philippe Dufermont, qui a aussi perdu tout ce qu'il avait mis dans le club puisque celui-ci a été déclaré en faillite entre-temps. Pierre Danvoye