Marquez, 20 ans, qui a signé en Aragon son sixième succès de la saison et est en passe de décrocher le titre mondial pour sa première saison dans la catégorie reine, risquait une pénalité de deux points qui l'aurait rétrogradé à la dernière place de la grille de départ du GP de Malaisie, dimanche.

Ce point de pénalité, le troisième de Marquez cette saison, s'accompagne du retrait des points attribués à Honda au classement des constructeurs pour la victoire en Aragon.

Jorge Lorenzo, champion en titre et deuxième du classement à 39 points de Marquez, avait appelé les officiels à se montrer sévères.

La confortable avance du jeune "rookie" au classement du championnat le maintien en position de grand favori pour le titre mondial, à quatre épreuves de la fin: 277 points après pénalité, contre 239 à Lorenzo et 219 à Pedrosa.

Après la Malaisie ce week-end, il restera trois Grands Prix à disputer (Australie, Japon et Valence).

Marquez, 20 ans, qui a signé en Aragon son sixième succès de la saison et est en passe de décrocher le titre mondial pour sa première saison dans la catégorie reine, risquait une pénalité de deux points qui l'aurait rétrogradé à la dernière place de la grille de départ du GP de Malaisie, dimanche. Ce point de pénalité, le troisième de Marquez cette saison, s'accompagne du retrait des points attribués à Honda au classement des constructeurs pour la victoire en Aragon. Jorge Lorenzo, champion en titre et deuxième du classement à 39 points de Marquez, avait appelé les officiels à se montrer sévères.La confortable avance du jeune "rookie" au classement du championnat le maintien en position de grand favori pour le titre mondial, à quatre épreuves de la fin: 277 points après pénalité, contre 239 à Lorenzo et 219 à Pedrosa. Après la Malaisie ce week-end, il restera trois Grands Prix à disputer (Australie, Japon et Valence).