Joël Smets peut se réjouir de voir quatre pilotes dans le top 10 en MX1 derrière, certes, l'intouchable italien Antonio Cairoli, mais comme le plaît à souligner l'ancien champion du monde, une équipe qui veut gagner le MX des Nations, l'officieux championnat du monde par équipes, doit être composé de trois pilotes de haut niveau. Joël Smets va annoncer sa sélection dimanche (vers 16h00) à Balen lors de la 3e manche du championnat de Belgique. Le Limbourgeois puisera dans sa vaste présélection composée de pilotes aguerris au Mondial et de jeunes talents, à savoir Brent van Doninck, Damon Graulus, Kevin Fors, Julien Lieber, Jens Getteman, Jeremy Van Horenbeek, Joël Roelants, Kevin Strijbos, Clement Desalle et Ken de Dycker. Joël Smets doit aussi sélectionner au moins un pilote de MX2 disposant d'un matériel d'usine. Il a fait appel cette année à deux autres notables du monde de motocross: Stefan Everts et Marnicq Bervoets pour l'épauler dans ses décisions. Les Allemands avaient remporté la précédente édition organisée à Lommel l'an dernier avec 4 points seulement d'avance sur l'équipe belge qui voudra prendre sa revanche sur le circuit même des Allemands le 29 septembre prochain. (Belga)

Joël Smets peut se réjouir de voir quatre pilotes dans le top 10 en MX1 derrière, certes, l'intouchable italien Antonio Cairoli, mais comme le plaît à souligner l'ancien champion du monde, une équipe qui veut gagner le MX des Nations, l'officieux championnat du monde par équipes, doit être composé de trois pilotes de haut niveau. Joël Smets va annoncer sa sélection dimanche (vers 16h00) à Balen lors de la 3e manche du championnat de Belgique. Le Limbourgeois puisera dans sa vaste présélection composée de pilotes aguerris au Mondial et de jeunes talents, à savoir Brent van Doninck, Damon Graulus, Kevin Fors, Julien Lieber, Jens Getteman, Jeremy Van Horenbeek, Joël Roelants, Kevin Strijbos, Clement Desalle et Ken de Dycker. Joël Smets doit aussi sélectionner au moins un pilote de MX2 disposant d'un matériel d'usine. Il a fait appel cette année à deux autres notables du monde de motocross: Stefan Everts et Marnicq Bervoets pour l'épauler dans ses décisions. Les Allemands avaient remporté la précédente édition organisée à Lommel l'an dernier avec 4 points seulement d'avance sur l'équipe belge qui voudra prendre sa revanche sur le circuit même des Allemands le 29 septembre prochain. (Belga)